TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,25%
  • 5.343,70 Pts

NASDAQ 100

  • -0,07%
  • 6.389,91 Pts

DOW JONES

  • -0,31%
  • 24.508,66 Pts

EUR/USD

  • +0,27%
  • 1,1798

FTSE 100

  • -0,00%
  • 7.447,91 Pts

Or

  • +1,13%
  • 1.255,60
  • CAC 40
  • 5.343,70 Pts
  • -0,25%
Holcim Ltd 46,11€ +2,16%
ENGIE 14,64€ +1,17%
SAFRAN 86,63€ +0,93%
CARREFOUR 17,23€ -1,68%
ATOS 128,20€ -1,54%
TECHNIPFMC RG 23,43€ -1,51%

Airbus: SG mise sur le cash et vise 102 euros.

| |
Cercle Finance | 14 nov., 2017 10:12
  • 85,550
  • 0,25%0,21
  • Max: 85,93
  • Min: 84,62
  • Volume: -
  • MM 200 : 75,94
10:38 15/12/17

(CercleFinance.com) - C'est peu dire que l'action Airbus Group, déjà en hausse de 33% cette année, enflamme les analystes de Société générale (SG) : confirmant leur conseil d'achat, les spécialistes ont relevé hier leur objectif de cours de 83 à 102 euros dans une note titrée 'De la période d'investissements à la phase de solide génération de cash à faible risque'.

Pour SG, si la hausse de l'action Airbus dépasse celle du marché depuis le début de l'année, elle est cependant en phase avec l'évolution des grands comparables du secteur, et Boeing fait encore mieux (+ 68%).

Selon les spécialistes, 'le groupe a en grande partie traversé la phase à haut risque de développement de nouveaux produits et devrait commencer à générer un solide cash flow à mesure qu'un certain nombre de programmes atteindront les niveaux de production stables visés.'En effet, les programmes A320neo et A350 ont maintenant laissé derrière eux l'essentiel des investissements de R&D et sont passés à la phase de montée en puissance industrielle.

Justement : SG estime que la surperformance récente de l'action Boeing 'pourrait être attribuable à la solide génération de cash flow libre du groupe depuis l'arrivée à l'équilibre en termes de cash flows du programme 787 en 2015'.

Il pourrait se passer maintenant quelque chose de similaire pour Airbus, d'autant que des facteurs transitoires (problèmes de cadence de l'A350, de moteurs pour l'A320neo, baisse de production de l'A380 et débours supplémentaires pour l'A400M) ont pesé sur le cash flow du groupe européen, mais devraient progressivement se dissiper.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.