TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,08%
  • 5.344,93 Pts

NASDAQ 100

  • +0,04%
  • 7.377,54 Pts

DOW JONES

  • +0,43%
  • 25.669,32 Pts

EUR/USD

  • -0,15%
  • 1,1432

FTSE 100

  • +0,03%
  • 7.558,59 Pts

Or

  • -0,25%
  • 1.176,70
  • CAC 40
  • 5.344,93 Pts
  • -0,08%
RENAULT 72,20€ +1,42%
SCHNEIDER ELECTRIC 67,86€ +0,95%
SANOFI 73,30€ +0,88%
STMICROELECTRONICS 16,95€ -2,16%
CARREFOUR 14,96€ -1,38%
TECHNIPFMC RG 24,30€ -1,34%

Burelle: le holding de Plastic Omnium se porte bien

| |
Cercle Finance | 13 mar, 2018 13:05

(CercleFinance.com) - Plutôt discret, le groupe Burelle, qui est largement détenu par la famille éponyme, peut cependant se prévaloir d'un beau parcours boursier, même si son titre est peu liquide. Et même d'une hausse bien supérieure à celle de l'équipementier automobile Plastic Omnium, sa principale filiale.

Burelle ? Depuis la fin des années 50 (1957, très précisément), Burelle SA est un holding destiné à 'fédérer les intérêts de la famille (Burelle) dans la Compagnie Plastic Omnium', indique le rapport annuel. Cette société faîtière familiale sera elle-même introduite en Bourse - à Lyon - en 1987, alors que Plastic Omnium l'était depuis longtemps.

Quels sont les actifs du holding ? D'abord une participation de contrôle de 57% au capital de Plastic Omnium, plus deux filiales à 100% : Sofiparc, qui gère un peu plus de 20.000 m2 de bureaux, notamment les locaux du siège de Plastic Omnium à Levallois. Et Burelle Participations qui, lancé en 2003, investit au capital de sociétés innovantes non cotées. Son actif net se montait à 46 millions fin 2016.

Autant dire que Plastic Omnium, dont la capitalisation boursière est proche de six milliards d'euros, constitue - et de loin - le plus gros 'morceau'. En quelque sorte, Burelle et Plastic Omnium exposent pratiquement aux mêmes actifs. Sauf qu'en Bourse, Burelle SA capitalise environ 2,6 milliards d'euros. Ce qui, sans même tenir compte de la valeur de Sofiparc et de Burelle Participations, représente une décote d'environ 23,5% sur la valeur des seuls titres Plastic Omnium détenus.

Ainsi, le titre Burelle reste décoté sur son portefeuille, quoique sans excès délirant. Alors, si Plastic Omnium est une société qui se porte bien, comment expliquer que le cours de Burelle SA soit mieux orienté encore ?

Difficile à dire, mais peut-être en raison de l'évolution de son tour de table : fin 2003, les actionnaires familiaux détenaient 65,5% du capital de Burelle. Puis fin 2016, selon le dernier rapport annuel disponible, ce taux était monté jusqu'à 80,4%. En tenant également compte d'un autocontrôle dépassant actuellement 5% des parts, le flottant est donc revenu, dans l'intervalle, de plus de 30% à moins de 15%. Progressivement, l'action Burelle devient de plus en plus rare, ce qui tend à en faire grimper la valeur. Et, le cas échéant, à renforcer l'éventualité spéculative d'un scénario 'à la Christian Dior'.

Prochain événement en vue sur l'agenda de Burelle SA : les comptes pour 2017, attendus le 28 mars, sachant que Plastic Omnium s'est déjà livré à l'exercice mi février.

EG

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.