TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,03%
  • 5.552,34 Pts

NASDAQ 100

  • -0,88%
  • 7.834,90 Pts

DOW JONES

  • -0,25%
  • 27.154,20 Pts

EUR/USD

  • +0,00%
  • 1,1276

FTSE 100

  • +0,21%
  • 7.508,70 Pts

Or

  • +1,14%
  • 1.437,05
  • CAC 40
  • 5.552,34 Pts
  • +0,03%
SAFRAN 133,30€ +2,58%
STMICROELECTRONICS 16,32€ +2,26%
TECHNIPFMC RG 22,25€ +1,64%
PUBLICIS GROUPE 44,20€ -6,49%
SOCIETE GENERALE 22,37€ -1,52%
L'OREAL 248,00€ -1,04%

CAC40: record intraday du 'GR', gain hebdo 3%,annuel de 17%

Cercle Finance | 21 juin, 2019 18:16

(CercleFinance.com) - Pas de 'bonus' pour le CAC40 (-0,13% à 5.528) pour cette séance technique des '4 sorcières'. L'indice phare finit la semaine -et le terme boursier de juin- sans éclat : même la 'compensation' du contrat échéance juin (vers 5.526 à 16H) n'a pas donné lieu à un petit bonus technique (comme ce matin sur l'Euro-Stoxx50).

CAC 40
5.552,340
  • 0,03%1,79
  • Max: 5.598,00
  • Min: 5.534,25
  • Volume: -
  • MM 200 : 5.197,87
18:05 19/07/19

Le CAC40 a même failli céder -0,35% au final (il a testé un plancher de 5.518 à 17H29) après culmination à 5.582 (vers 11H30).

Mais cette journée pourrait demeurer 'historique' puisque le CAC40 'GR' a inscrit un 4ème record historique absolu consécutif, au-delà des 15.100 (à 15.103,9) avant de repasser négatif, sous 14.950Pts.

Les places européennes reculent de -0,1% en moyenne, l'Euro-Stoxx50 finit vers 3.467 après avoir culminé vers 3.497, le gain hebdo se trouve réduit à +2,6% contre +3,5% en milieu de matinée, la performance annuelle s'établit à +15,6% contre +16,9% pour le CAC40 (+3% hebdo).

Les opérateurs ont pris connaissance ce matin des estimations flash des indices PMI d'IHS Markit pour juin, dans la zone euro.

Selon l'institut IHS Markit, et en données préliminaires ('flash') pour le mois de juin, l'indice d'activité composite PMI de la zone euro est ressorti à 52,1 points, son plus haut niveau en sept mois (le consensus l'attendait inchangé).

L'indice flash composite IHS Markit de l'activité globale en France se redresse de 51,2 en mai vers 52,9, sa plus forte hausse depuis novembre dernier... mais cela ne suffit pas à soutenir le marché parisien.

La perspective s'avère beaucoup moins souriante aux Etats Unis puisque l'indice PMI 'composite' d'IHS Markit (estimation 'flash' du mois de juin) chute de 50,9 vers 50,6E.

Le secteur des 'services' se dégrade également avec une estimation 'flash' à 50,7 contre 50,9 au mois de mai (plus faible score depuis mars 2016) mais pas autant que le PMI manufacturier qui décroche de 50,5 vers 50,1, à la limite de basculer en récession (c'est le plus mauvais score depuis septembre 2009, soit presque 10 ans).

Petite consolation avec les ventes de logements anciens : selon la NAR (National Association of Realtors), il y a eu 5,34 millions de transactions (total annualisé) en mai, soit une hausse de +2,5% par rapport à avril, 2 fois supérieure au consensus de +1,2%, à 5,3 millions.

Wall Street consolide à l'horizontal : le S&P500 stagne à 2.954 (à 17H08) après avoir très brièvement testé 2.964, niveau qui constitue le nouveau plus absolu 'intraday'.

Le 'S&P' est bien parti pour valider son meilleur mois de juin depuis les années 50.

Le Dow Jones qui s'est hissé vers 26.900 (+15% annuel) a tutoyé son record du 3 octobre dernier à 0,2% près, il conserve ses chances d'inscrire au moins un record de clôture ce soir, à condition de finir au-delà de 26.839Pts.

Le Nasdaq perd 0,2% environ vers 8.040, après avoir buté sur 8.070 (également vers 17H10): il engrange cependant +21,2% au 1er semestre.

L'Euro continue de se raffermir à 1,1320/$ (+0,25%) et le pétrole accroît ses gains de la veille (+0,9% à 65,3$ sur le 'Brent).

L'or qui a fait une poussé vers 1.400$ se maintient dans de hautes eaux et au plus haut depuis août 2014.

Dans l'actualité des valeurs, Nissan dévoile ce matin la proposition de composition de son conseil d'administration et des comités associés qui sera présentée pour approbation le 25 juin prochain. Le français Renault, avec lequel les relations ont été tendues après le départ de Carlos Ghosn, serait bien représenté, le titre prend +2,4%, au-delà des 56E.

Parmi les postes clés, signalons que le président de Renault, Jean-Dominique Senard, pourrait ainsi devenir vice-président du conseil d'administration de Nissan. Le président serait Yasushi Kimura.

Toujours du côté 'français', Renault détenant 43,4% du capital du constructeur automobile japonais, notons que M. Senard siégerait aussi au comité des rémunérations. Enfin, Thierry Bolloré, le directeur général de Renault, serait présent au comité d'audit.

Sanofi (-0,8%) annonce que l'essai de phase II sur REGN3500 en monothérapie a atteint son critère d'évaluation principal et permis de réduire le risque de perte de contrôle de l'asthme, par rapport à placebo.

Pernod Ricard (-0,6%) fait part de la réalisation de l'acquisition du gin italien super-premium Malfy, distillé par la famille Vergnano dans la région italienne de Moncalieri et distribué dans plusieurs marchés internationaux.

Eutelsat Communications confirme avoir lancé avec succès son satellite Eutelsat 7C, qui s'est élancé cette nuit du centre spatial de Kourou, à bord d'une fusée Ariane 5. Sa mise en service commercial est prévue pour la fin de l'année.

L'action Elior flambe d'environ 6,5% à la Bourse de Paris alors que Goldman Sachs a relevé à l'achat son conseil sur le dossier. L'objectif associé est relevé de trois euros, à 15 euros.

Dans un communiqué publié hier, Guillemot Brothers, principal holding de la famille du même nom, a fait part de 'son intention de rester l'actionnaire de référence de long terme' d'Ubisoft, tout en se déclarant 'fervent soutien de sa stratégie'.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.