TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -1,69%
  • 4.967,69 Pts

NASDAQ 100

  • -0,32%
  • 7.118,67 Pts

DOW JONES

  • -0,50%
  • 25.191,43 Pts

EUR/USD

  • +0,01%
  • 1,1474

FTSE 100

  • -1,24%
  • 6.955,21 Pts

Or

  • +1,04%
  • 1.235,60
  • CAC 40
  • 4.967,69 Pts
  • -1,69%
ESSILOR INTL 119,50€ +2,80%
PEUGEOT 20,03€ +1,42%
VALEO 30,35€ +0,60%
ATOS 70,00€ -22,22%
CAP GEMINI 96,74€ -5,85%
DASSAULT SYST. 108,60€ -5,57%

Faurecia: croissance et surperformance au rendez-vous

| |
Cercle Finance | 11 oct, 2018 13:21
  • 41,220
  • -0,94%-0,39
  • Max: 41,51
  • Min: 39,89
  • Volume: -
  • MM 200 : 62,95
17:35 23/10/18

(CercleFinance.com) - Faurecia était hier soir le premier des trois grands équipementiers automobiles français à faire le point sur son activité au 3e trimestre, exercice auquel Valeo et Plastic Omnium se livreront à la fin du mois. Ce qui ne suffit pas à rassurer le marché : le titre perd encore 1% ce midi. Certes, le SBF 120 fait pire encore (- 1,6%), mais l'action a maintenant perdu plus de 30% ces six derniers mois.

Qu'a donc annoncé hier soir la filiale de Peugeot ? Qu'au 3e trimestre, ses ventes ont atteint quatre milliards d'euros, soit une progression de 8,3% hors changes (avec + 10,3% pour la première division, Seating), ce qui traduit une légère décélération par rapport au 1er semestre comme à l'année 2017, lorsque ce taux était de l'ordre de 10,5%.

Soit, mais Faurecia parvient toujours à surperformer fortement le marché automobile mondial puisque selon l'institut spécialisé IHS Automotive, la production automobile globale s'est contractée de 0,3% au 1er trimestre, avant de progresser de 3,8% au 2e trimestre, puis de virer de nouveau au rouge au 3e trimestre : - 0,9%.

Notons que la croissance de Faurecia en Asie, région qui concentre environ 20% du CA et inquiète fortement les investisseurs, ralentit à peine : elle ressort à 16,7% au T3, après 18,9% au T2 et 15,2% au T1, en dépit de la mauvaise orientation du marché local.

Mais rien n'y fait, pas même la confirmation des prévisions 2018 par la direction. Et pourtant, Faurecia envisage toujours une augmentation de son CA annuel d'au moins 8% à changes constants, ou sinon de surperformer son marché d'un minimum de 6 points de pourcentage. Et de dégager un bénéfice par action d'au moins 5 euros, à comparer avec 4,5 euros en 2017.

En outre, le consensus table plutôt sur un bénéfice par action de 5,3 euros cette année avant 5,9 euros en 2019, d'où des PER peu exigeants de l'ordre de de 8 à 9 fois.

A suivre : les ventes trimestrielles de Valeo et de Plastic Omnium, attendues le 25 octobre.

EG

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.