TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,31%
  • 5.580,38 Pts

NASDAQ 100

  • +0,12%
  • 7.689,72 Pts

DOW JONES

  • +0,42%
  • 26.559,54 Pts

EUR/USD

  • +0,36%
  • 1,1270

FTSE 100

  • -0,15%
  • 7.459,88 Pts

Or

  • +0,03%
  • 1.276,50
  • CAC 40
  • 5.580,38 Pts
  • +0,31%
SCHNEIDER ELECTRIC 77,00€ +2,72%
VALEO 32,42€ +2,43%
PUBLICIS GROUPE 51,58€ +1,54%
KERING 510,40€ -5,04%
ARCELORMITTAL REG 21,04€ -1,15%
PERNOD RICARD 154,70€ -1,06%

Paris: +1% en mode camisole algorithmique, W-Street mitigé

Cercle Finance | 11 févr., 2019 18:55

(CercleFinance.com) - Séance linéaire de bout en bout, en mode camisole algorithmique: le CAC40 a rapidement gagné +1% et n'a rien lâché.

Il a maintenu son avance au-delà de +1% (+1,06% à 5.014,5Pts).

Le CAC a marqué un petit temps de respiration vers 13H (revenant de 5.015 pour s'appuyer sur 5.000) mais c'est reparti de plus belle alors que Wall Street progresse... mais de façon plus modeste que prévu à mi-séance (+0,1 à +0,2% seulement pour le S&P500 et le Nasdaq contre +0,5% à l'ouverture, le Dow Jones s'effrite de -0,1%.

C'est également une hausse univoque avec 39 titres sur 40 dans le vert (seul Pernod-Ricard s'effrite de -0,5%).

'Idéalement, un dépassement de la zone symbolique des 5.000 points permettrait de conserver temporairement une configuration indicielle haussière', estime Kiplink, qui note que l'indice CAC 40 donne 'des signes de fragilité'.

L'Euro-Stoxx50 n'est pas en reste avec +1%, Amsterdam gagne +1,3%, Milan +1,2%.

Si la saison des résultats des entreprises se termine - ou presque - de l'autre côté de l'Atlantique, à peine un tiers des sociétés composant l'indice boursier paneuropéen Stoxx 600 ont pour l'instant dévoilé leurs comptes trimestriels ou annuels. Pour un bilan mitigé, c'est le moins que l'on puisse dire : seulement 46% des entreprises ayant d'ores et déjà publié leurs résultats ont fait mieux que prévu. À charge d'Allianz, Eni, Nestlé ou encore Puma, tous attendus ces prochains jours, de relever le niveau !

En attendant, du côté des statistiques, les investisseurs prendront connaissance, cette semaine, des derniers chiffres de l'inflation et des ventes au détail aux Etats-Unis. Le taux de chômage en France sera également communiqué, jeudi, tout comme une estimation rapide du PIB en Europe UEM.

L'Euro se replie un peu plus nettement, de -0,4% vers 1,12800/$ et le baril de brent reprend sa glissade (-0,9% vers 61,4$), le WTI lâche -2% sur le NYMEX.

Dans l'actualité des entreprises, Publicis gagne +3,2%, le titre se remet difficilement de son avertissement sur marge et chiffre d'affaire de mercredi dernier), le N°1 de la Pub devance Atos +3% et Technip +2,9%

Safran (+1%) annonce avoir finalisé l'acquisition auprès de Collins Aerospace des activités ElectroMechanical Systems, qui consistent essentiellement en actionneurs de commandes de vol et équipements de cockpit, et proviennent de l'ex-Rockwell Collins.

Par ailleurs, Technicolor s'adjuge 6,9% après avoir reçu une offre ferme pour ses activités de Recherche & Innovation (R&I) et Neopost grimpe de 3,2% suite à la cession de sa filiale néerlandaise Human Inference.

Symétriquement, Eurofins ferme la marche avec -4,6%, Vallourec avec -2,4%préserve 1,454E.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.