TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,09%
  • 5.481,32 Pts

NASDAQ 100

  • +0,23%
  • 7.548,75 Pts

DOW JONES

  • -0,68%
  • 26.562,05 Pts

EUR/USD

  • +0,10%
  • 1,1762

FTSE 100

  • +0,12%
  • 7.467,61 Pts

Or

  • -0,73%
  • 1.198,75
  • CAC 40
  • 5.480,77 Pts
  • +0,08%
TECHNIPFMC RG 27,81€ +3,73%
STMICROELECTRONICS 16,52€ +2,20%
CAP GEMINI 111,45€ +1,18%
L'OREAL 201,70€ -0,98%
ENGIE 12,36€ -0,84%
SAINT GOBAIN 37,50€ -0,82%

Publicis: de nouveau pénalisé par un concurrent

| |
Cercle Finance | 01 mar, 2018 13:00
  • 51,240
  • -0,54%-0,28
  • Max: 51,48
  • Min: 51,08
  • Volume: -
  • MM 200 : 57,36
11:01 25/09/18

(CercleFinance.com) - En retrait de près de 6% ce midi à la Bourse de Paris, l'action Publicis, deuxième plus forte baisse de l'indice CAC 40, fait de nouveau les frais des embarras de ses concurrents. En l'occurrence le géant britannique WPP, qui à Londres dérape de près de 14% après des comptes et des prévisions peu engageants.

'2017 n'a pas été une belle année pour le groupe', a déclaré le patron opérationnel de WPP, Martin Sorrell. En effet, la hausse publiée de son chiffre d'affaires (+ 6,1% à 15,3 milliards de sterlings) est due en grande partie aux effets des devises : sans en tenir compte, le taux revient à + 1,6%. Mais en 'enlevant' aussi les acquisitions, WPP a connu une contraction organique de son activité l'an dernier : - 0,3%, ce qui valait autant pour le premier que pour le deuxième semestre.

Pire, WPP ne se montre guère optimiste pour l'année en cours : en janvier 2018, la croissance organique a été nulle et sur l'ensemble de l'exercice, la direction table sur une stabilité des budgets (à données comparables) et de la marge opérationnelle (hors effets de changes). Bref, toujours pas de reprise en vue, alors que les investisseurs l'espéraient ardemment.

Semblant se préparer à une nouvelle année des plus ternes, WPP a aussi annoncé 'l'accélération' de la simplification de son organisation et 'l'alignement de ses systèmes numériques'.

Voilà qui tranche avec les comptes que Publicis a dévoilé le 8 février dernier : certes, à données comparables, les ventes du groupe français se sont contractées de 0,4% en 2017. Mais comme prévu par la direction, la croissance organique s'est reprise tout au long de l'exercice pour atteindre 2,2% au 4e trimestre.

C'est entendu, Publicis ne peut se prévaloir de prévisions chiffrées : il table pour l'heure, en 2018, sur 'une croissance supérieure à celle de 2017', avec 'une amélioration notable' au 1er trimestre. C'est cependant mieux que WPP, d'autant que le groupe français entend aussi améliorer sa marge.

Publicis renvoie à sa journée investisseurs du 20 mars 2018, au cours de laquelle la direction présentera ses objectifs de croissance et de marge. A suivre.

EG

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.