TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,27%
  • 5.281,29 Pts

NASDAQ 100

  • -0,04%
  • 5.932,32 Pts

DOW JONES

  • -0,04%
  • 22.349,59 Pts

EUR/USD

  • -
  • 1,20

FTSE 100

  • +0,64%
  • 7.310,64 Pts

Or

  • -0,03%
  • 1.297,00
  • CAC 40
  • 5.281,29 Pts
  • +0,27%
L'OREAL 180,95€ +2,46%
SODEXO 103,50€ +1,47%
VEOLIA ENVIRONN. 19,38€ +1,36%
ARCELORMITTAL REG 21,66€ -1,50%
VIVENDI 20,75€ -0,88%
SCHNEIDER ELECTRIC 72,20€ -0,84%

Publicis: pas d'Arthur mania chez Credit suisse.

| |
Cercle Finance | 06 juil., 2017 11:26
  • 58,070
  • 0,50%2,22
  • Max: 58,13
  • Min: 57,69
  • Volume: -
  • MM 200 : 63,82
17:35 22/09/17

(CercleFinance.com) - Credit suisse revient sur le dossier Publicis mais malgré l'arrivée d'un nouveau patron opérationnel, Arthur Sadoun, le bureau d'études n'y croit toujours pas. Le conseil vendeur de 'sous-performance' est maintenu sur la valeur publicitaire française, ainsi que l'objectif de cours de 65 euros.

Certes, Maurice Levy vient enfin de se trouver un successeur en la personne d'Arthur Sadoun. Certes, la presse a relayé que le nouveau 'boss' a fait en sorte que Publicis se tienne loin du festival de Cannes et des coûteux événements du même genre en 2018 'afin de réaliser des économies'. Et de financer un système informatique utilisant l'intelligence artificielle.

Peut-on alors parier que le tout nouveau président du directoire va comprimer les frais généraux pour que Publicis atteigne ses objectifs de marge ? Le magazine spécialisé AdWeek se faisait l'écho, le 20 juin, d'un plan d'économies chiffré à 2,5% des coûts dès 2018. On ne sait pas exactement quelle serait la base de coûts considérée, indique Credit suisse, mais il s'agirait d'un mouvement significatif : cet éventuel plan pourrait atteindre environ 200 millions d'euros, soit plus ou moins 12% du résultat opérationnel anticipé pour 2018.

Soit, mais Credit suisse se demande si ce plan ne serait pas destiné à simplement atteindre la borne basse des objectifs annoncés. La note ajoute que de telles mesures peuvent aussi traduire des inquiétudes quant à la croissance du marché publicitaire. Enfin, 'si Publicis peut le faire, pourquoi les compagnies concurrentes ne le feraient-elles pas ?'.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.