TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,76%
  • 5.571,71 Pts

NASDAQ 100

  • -0,48%
  • 7.888,76 Pts

DOW JONES

  • -0,42%
  • 27.219,85 Pts

EUR/USD

  • +0,10%
  • 1,1240

FTSE 100

  • -0,55%
  • 7.535,46 Pts

Or

  • -1,08%
  • 1.400,80
  • CAC 40
  • 5.571,71 Pts
  • -0,76%
HERMES INTL 645,00€ +1,74%
AIRBUS GROUP 131,96€ +0,63%
LEGRAND 64,02€ +0,53%
MICHELIN 105,65€ -3,95%
ARCELORMITTAL REG 15,09€ -3,28%
TOTAL 48,59€ -2,75%

STMicroelectronics: le titre aurait-il assez souffert ?

Cercle Finance | 19 juin, 2019 16:35

(CercleFinance.com) - Encore 2% de hausse pour l'action du groupe de semi-conducteurs STMicroelectronics, qui avait déjà progressé de 3% hier à la Bourse de Paris. Pourtant revenu vers 15 euros, le titre est encore loin des 23 euros qu'il tutoyait voilà un an seulement. Et maintenant ?

STMICROELECTRONICS
15,910
  • 0,16%0,03
  • Max: 16,03
  • Min: 15,77
  • Volume: -
  • MM 200 : 14,12
17:35 17/07/19

Certes, le marché des semiconducteurs n'est pas au mieux de sa forme. D'ailleurs, hier à Francfort, l'action Siltronic, l'un des spécialistes des wafers, a perdu près de 8% de sa valeur alors que le groupe allemand lançait un 'profit warning' de plus, le troisième d'affilée. En cause : la direction anticipe une accentuation de la baisse des ventes sur l'exercice 2019 en raison des 'incertitudes géopolitiques'. En effet, le groupe compte parmi les fournisseurs de Huawei, l'équipementier télécoms chinois visé par de lourdes sanctions américaines. Une déconvenue qui vient s'ajouter à des ventes d'iPhone du géant américain Apple désormais bien moins encourageantes.

Bref, la demande de produits semiconducteurs est à la peine, les incertitudes sont grandes et les signes de retournement bien difficiles à discerner. Mais ne serait-ce pas le moment, en Bourse, de regarder de plus près le secteur ?

C'est en tout cas ce que viennent de faire les analystes de Morgan Stanley, à qui la faiblesse de la demande, pas plus que le haut niveau des stocks, n'a échappé. Ce matin, les spécialistes sont revenus sur le dossier STMicro avec un premier conseil d'achat ('surperformance', dans le jargon des institutionnels adeptes d'une gestion 'benchmarkée' sur indice), assorti d'un objectif de cours de 18 euros. Notons que Morgan Stanley a aussi entamé à l'achat le suivi de l'équipementier néerlandais ASML.

Principal argument des analystes, en substance, en faveur STMicro : le titre a perdu 30% environ de sa valeur en un an, et il a donc sous-performé l'indice CAC 40 de... 32 points de pourcentage. Il se traite moins de 11 fois ses profits anticipés en 2020 et a donc retrouvé des niveaux de valorisation plutôt proches de ceux d'un bas de cycle.

La date de la publication des comptes semestriels 2019 de STMicro, tombés l'an passé le 25 juillet, n'est pas encore connue. On sait en revanche que la direction anticipe une progression séquentielle des ventes (entre les premiers et deuxième trimestre) de l'ordre de 2,4% assortie d'une amélioration de la marge brute. A suivre.

EG

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.