TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,08%
  • 5.653,44 Pts

NASDAQ 100

  • +0,19%
  • 7.889,47 Pts

DOW JONES

  • +0,17%
  • 26.833,95 Pts

EUR/USD

  • 0,00%
  • 1,1132

FTSE 100

  • +0,67%
  • 7.260,74 Pts

Or

  • +0,46%
  • 1.494,25
  • CAC 40
  • 5.653,44 Pts
  • -0,08%
PEUGEOT 24,82€ +3,24%
ARCELORMITTAL REG 13,63€ +1,76%
Unibail-Wfd Unibai 142,85€ +1,64%
STMICROELECTRONICS 18,48€ -2,84%
ATOS 63,60€ -2,36%
MICHELIN 103,20€ -1,90%

Taux: détente, Trump exige une FED encore plus accommodante

Cercle Finance | 24 juin, 2019 19:00

(CercleFinance.com) - Les taux repartent à la baisse après la correction de vendredi: les T-Bonds US se détendent de -4Pts vers 2,02% et le mouvement se généralise, quoique moins intensément en Europe avec -2,5Pts sur les Bunds à -0,308% et les OAT (0,024% après 0,015% au plus bas).

L'indice IFO du moral des entreprises allemandes publié ce matin traduit la faiblesse de la conjoncture: l'indice recule pour le troisième mois d'affilée à 97,4 contre 97,9 en mai (services et industrie se dégradent).

Le sous-indices des 'conditions présentes' se redresse à 100,8 (contre 100,2) mais les 'attentes' se dégradent à 94,2 contre 94,5 (consensus).

Les opérateurs ne se sont pas trop alarmés de la nouvelle charge de Donald Trump qui s'en est pris une fois de plus -et très violemment- à la FED : 'ce sont des enfants bornés, ils auraient dû baisser les taux mercredi dernier', 'ils font n'importe quoi, il cassent la croissance'.

La croissance semble en effet se fragiliser : la FED de Dallas a publié son baromètre régional du mois de juin, et son indice mensuel plonge à -12,1 alors que le consensus l'attendait à -1, après -5,2 en mai et +2 en avril.

La Réserve fédérale va avoir l'occasion de répondre, voir de riposter aux accusations de Trump cette semaine: elle devrait 'calibrer' sa future stratégie cette semaine et tout le monde s'attend à ce qu'elle se montre plus accommodante.

Le sommet du G20 - qui s'ouvrira ce vendredi à Osaka - ne devait pas réserver de bonnes surprises.

Les investisseurs n'attendent en tout cas pas d'annonces majeures à l'issue de la réunion, même si certains stratèges n'écartent pas un rapprochement entre Donald Trump et le président chinois Xi Jinping sur les questions commerciales.

Plus au Sud, les 'bonos' espagnols se détendent de -4,5Pts à 0,4100%, les BTP italiens stagnet vers 2,165%.

Outre-Manche, les 'Gilts' se détendent de -3Pts à 0,814%.

En zone Euro, le chiffre le plus attendu de la semaine sera publié vendredi: les derniers chiffres de l'inflation en zone euro.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.