TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,90%
  • 5.073,31 Pts

NASDAQ 100

  • +2,59%
  • 11.157,72 Pts

DOW JONES

  • +1,05%
  • 27.976,84 Pts

EUR/USD

  • +0,21%
  • 1,1808

FTSE 100

  • +2,04%
  • 6.280,12 Pts

Or

  • -3,25%
  • 1.931,70
  • CAC 40
  • 5.073,31 Pts
  • +0,90%
CARREFOUR 14,03€ +2,94%
LVMH 391,20€ +2,22%
WORLDLINE 72,70€ +2,14%
SAFRAN 103,50€ -2,73%
Unibail-Wfd Unibai 46,95€ -2,19%
PUBLICIS GROUPE 30,44€ -2,00%

Taux: séance consolidation, les chiffres US sans réel impact

Cercle Finance | 31 juil., 2020 18:54

(CercleFinance.com) - Séance de consolidation sur les marchés obligataires, malgré un nouvel alourdissement des places européennes : nos OAT se retendent de +3Pts vers -0,195% (malgré un PIB à -13,8% au 2ème trimestre), les Bunds de +2,5Pts à -0,528%.

La plus forte correction frappe les BTP italiens avec +6Pts de base vers 1,074%.

Sur les indices boursiers, comme le CAC40, la perte du jour semble moins sévère que jeudi mais l'inversion de polarité par rapport au plus haut du jour va faire des dégâts: le CAC40 a ricoché en milieu de matinée sous 4.900Pts et a reperdu -120Pts dans la foulée, portant le repli hebdo à -2% et annuel à -20%.

Renversement de tendance tout aussi inattendue à Wall Street avec un Dow Jones qui lâche -1% à mi-séance, le S&P500 -0,6% et le Nasdaq repasse de +1,5% à -0,1% désormais.

Peu d'incidence sur les T-Bonds qui ne bénéficient pas du phénomène de 'risk-off' et se dégradent même légèrement de +0,5Pt de base (c'est symbolique) à 0,547% de rendement.

La partie 'courte' de la courbe (1 mois/2 ans) reste au plancher à + ou - 2Pts de base autour de 0,1%, et le '5 ans' reste sous le seuil des 0,25%.

Côté 'stats' US, le bilan du jour est mitigé: l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan a été mesuré à 72,5 points au mois de juillet, alors que les économistes l'anticipaient en moyenne à 73 points.

S'il est légèrement décevant, l'indice 'UMich' est surtout en baisse notable par rapport à son niveau affiché au titre du mois de juin. Il s'élevait alors à 78,1 points.

Les dépenses des ménages ont augmenté de 5,6% au mois de juin, selon le Département du Commerce, niveau proche du consensus de +5,5%.

De leur côté, leurs revenus ont reculé de 1,1% dans l'intervalle alors que le consensus de marché en attendait un tassement plus modeste de 0,3%.

Le Dollar n'en souffre pas trop et il parvient rebondir de +0,5% vers 1,1780/E alors qu'il semblait bien parti ce matin pour inscrire sa 14ème séance de repli sur une série de 15.

L'Or connait une nouvelle flambée de +2,4% vers 1.990$, un nouveau record absolu, les 2.000$ sont à portée immédiate ce soir.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador