TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,41%
  • 4.793,28 Pts

NASDAQ 100

  • -3,30%
  • 6.613,27 Pts

DOW JONES

  • -2,24%
  • 24.388,95 Pts

EUR/USD

  • +0,08%
  • 1,1406

FTSE 100

  • -0,40%
  • 6.750,78 Pts

Or

  • +0,38%
  • 1.241,20
  • CAC 40
  • 4.795,41 Pts
  • -0,37%
SANOFI 77,39€ +1,10%
L'OREAL 207,30€ +0,63%
CARREFOUR 14,67€ +0,58%
TECHNIPFMC RG 18,47€ -3,48%
PEUGEOT 17,57€ -1,93%
STMICROELECTRONICS 11,76€ -1,76%

Taux:T-Bonds/Bunds soutenus par le retour aversion au risque

| |
Cercle Finance | 11 avr, 2018 18:52

(CercleFinance.com) - Les tensions géopolitiques au moyen orient confèrent aux marchés obligataires un rôle de refuge, mais la rotation sectorielle demeure d'ampleur limitée.

Les T-Bonds se détendent de -1Pt à 2,787%, les Bunds et le 'Gilts' également à 0,503% et 1,396% respectivement, nos OAT se détendent de -1,2Pts à 0,743%.

Pas de réaction notable aux chiffre US du jour, plutôt rassurants sur le front de l'inflation: ce matin on découvrait qu'elle avait reculé de -0,1% au mois de mars à 2,1% (contre un maximum de 2,2% en février).

De façon synchrone, le 'CPI' américain (l'indice des prix à la consommation) se contracte de -0,1% selon le Département américain, après une augmentation de 0,2% en février (les économistes tablaient sur une stabilité).

En 'core rate' (en excluant les prix habituellement volatils de l'énergie et des produits alimentaires), l'inflation sous-jacente américaine ressort comme attendu à +0,2% le mois dernier après, déjà, +0,2% en février.

En rythme annuel, c'est-à-dire par rapport à mars 2017, l'indice des prix a augmenté de 2,1% hors éléments volatils le mois dernier (comme en Chine), un niveau là aussi conforme avec l'estimation du marché.

Le prochain grand rendez-vous est attendu à 20H avec le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed.

'A court terme, la politique monétaire des 2 côtés de l'Atlantique est largement connue, mais des incertitudes demeurent quant à la capacité de la Réserve fédérale à augmenter significativement les taux. De plus en plus d'analystes pointent du doigt le risque croissant d'erreur de politique monétaire', commentent les équipes de Saxo Banque, qui font état d'un nombre croissance d'intervenants pointant 'des risques liés à la normalisation monétaire et à la détérioration du crédit qui en découle'.

Plus au Sud, les dettes 'latines' connaissaient des évolutions contrastées avec une légère embellie de -0,5Pt sur les BTP italiens à 1,788% tandis que les Bonos espagnols se dégradaient de +1Pt à 1,265%, le '10 ans' portugais de +1,5Pt à 1,704%.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.