TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,15%
  • 5.317,37 Pts

NASDAQ 100

  • +1,99%
  • 6.896,60 Pts

DOW JONES

  • +1,39%
  • 25.309,99 Pts

EUR/USD

  • -0,27%
  • 1,2295

FTSE 100

  • -0,11%
  • 7.244,41 Pts

Or

  • +0,41%
  • 1.328,90
  • CAC 40
  • 5.317,37 Pts
  • +0,15%
SAINT GOBAIN 45,38€ +2,90%
L'OREAL 178,70€ +1,85%
ORANGE 14,02€ +1,48%
VALEO 54,82€ -11,09%
ATOS 110,70€ -2,89%
ARCELORMITTAL REG 28,19€ -1,23%

Wall Street: la série gagnante se poursuit, CPI relativisé

| |
Cercle Finance | 14 févr., 2018 22:48

(CercleFinance.com) - Wall Street aligne une 4ème séance de hausse, et les indices US affichent des scores convaincants.

La hausse s'est amplifiée à mi-séance et les gains ont culminé vers 21H30 à 2% pour le Nasdaq, +1,4% pour le S&P500 (qui a atteint les 2.700Pts): au final, le Dow Jones affiche +1,03% tandis que le S&P500 prend +1,35% et le Nasdaq +1,85% à 7.143).

Le trou d'air de 14H35 (en cotations hors séance) a été le piège parfait: les vendeurs se sont laissés aspirer par une vague de ventes automatisées, puis ils ont été sévèrement contrés, obligés de courir après le score en fin d'après-midi.

Les marchés n'ont pas apprécié -sur le coup- la hausse de +0,5% du CPI au mois de janvier aux Etats Unis, puisque un taux de +0,4% était anticipé (et +0,3% aurait rassuré).

De même, au lieu de se réduire de -0,2% à +1,9%, l'inflation sur 12 mois, reste inchangée à +2,1%.

Mais le 'core rate' (hors nourriture et énergie) semble plus 'modéré' avec +0,3% (et +1,8% par an).

Plus rassurant encore, le taux de progression des salaires horaire, corrigés de l'inflation, ressort à +0,8%, et cette même inflation ajustée de la hausse des salaires se réduit de -0,2% au mois de janvier (alors qu'une partie de la récente baisse avait été attribuée à une accélération des revenus salariés de +2,9% en rythme annuel il y a 10 jours).

L'apparent dérapage des prix de janvier est principalement dû à la hausse des primes d'assurance 'auto' (de +1,3%) et du coût de la santé.

En ce qui concerne les ventes de détail, elles reculent de -0,3% en janvier (une déception), mais ressortent inchangées hors 'auto'.

Enfin, les stocks des entreprises progressent de +0,4%... mais ce chiffre n'explique pas la rechute du Dollar ce soir sous 1,2420/E (contre 1,2280 après 14H30).

La mauvaise nouvelle, mais Wall Street ne s'y est pas attardé, provient du marché obligataire: le rendement des T-Bonds se tend jusque vers 2,92% (le '30 ans' affiche 3,17%, soit 100Pts de plus que le '2 ans') et il s'agit d'un nouveau zénith annuel ou pluriannuel.

Le S&P500 et le Nasdaq ont bénéficié de rachats musclés sur Alexion +8,1%, Under Armour +5,6% (ventes meilleures que prévu), JD Com +5,2%, Allergan +5%, Applied Matl +4,9%, Nvidia +4,8%, Baidu +4,1%, Facebook +3,8%, Seagate +3,1%, CSX +3%, Intel +2,1%, Apple +1,8%,

Bonne tenue des bancaires avec Zions +5,2%, Prudential +4,1%, JP-Morgan +2,3%.

Peu après la clôture, Tripadvisor s'envolait de près de +20% (prévisions relevées après une année 2017 décevante) et Cisco de +5% avec un bénéfice de 0,63$/titre contre 0,59$ attendu.

Beau rebond des pétrolières dans le sillage du pétrole qui reprend +3% vers 60,84$ après avoir flirté avec son plancher annuel vers 58,5$, avec Hess +6%, Marathon +5,5%, Anadfarko +4,6%, Nal Oilwell +4,4%, EOG +4,2%, Conoco +4,1%.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.