TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,84%
  • 5.007,14 Pts

NASDAQ 100

  • +0,61%
  • 10.341,89 Pts

DOW JONES

  • +0,36%
  • 25.827,36 Pts

EUR/USD

  • +0,00%
  • 1,1250

FTSE 100

  • -1,33%
  • 6.157,30 Pts

Or

  • +0,16%
  • 1.774,65
  • CAC 40
  • 5.007,14 Pts
  • -0,84%
ESSILOR INTL 118,30€ +1,15%
TELEPERFORMANCE 228,50€ +0,93%
STMICROELECTRONICS 24,23€ +0,92%
L'OREAL 289,60€ -2,39%
PEUGEOT 14,29€ -2,29%
CARREFOUR 13,56€ -2,13%

Wall Street: termine 'en force' un trimestre record, à +18%

Cercle Finance | 30 juin, 2020 23:07

(CercleFinance.com) - Il ne fallait pas rater la dernière heure de cotations de la séance et du trimestre à Wall Street : elle fut 'rugissante' avec un doublement des gains du S&P500 et le Dow Jones est passé de -0,1% à +1% vers 21H55 puis 0,85% au final, à 25.813 (soit +17,6% sur le trimestre, le meilleur depuis le T1 1987).

Le S&P500 en termine exactement sur les 3.100 (+18% sur le trimestre, plus gros gain depuis mi-1998) et le Nasdaq flambe de +1,87% et 'à 10.058 (+29,4% sur le trimestre, le meilleur depuis le T4 1999) et le Nasdaq-100 s'envole de +2% à 10.160 (soit +16,5% annuel... l'année 2020 est partie sur un rythme à couper le souffle de +33% annuel, comparable à 2019).

Les dernières opérations d'habillages de bilan n'ont pas fait dans le 'mode furtif': ce fut un arrachage de cours massif que les traders n'ont même pas cherché à justifier par le 'bon chiffre du jour'.

Wall Street n'avait d'ailleurs guère réagi lors de la publication de l'indice de confiance des consommateurs américains, calculé par le Conference Board: il s'est inscrit en hausse ce mois-ci, à 98,1 contre 85,9 en mai, alors que les économistes l'anticipaient en hausse un peu moins marquée vers 91,8.

Plus précisément, le sous-indice de la situation présente selon les consommateurs est passé de 64,8 à 86,2 d'un mois sur l'autre, quand celui portant sur leurs attentes s'affiche à 106, contre 97,6 le mois précédent.

La journée a par ailleurs ponctuée par deux interventions 'virtuelles' de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine, et de Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor, devant la Commission bancaire du Sénat.

Aucune annonce n'était attendue, si ce n'est la réaffirmation par Jerome Powell que la FED soutiendra autant et aussi longtemps que nécessaire l'économie américaine jusqu'à que la croissance soit revenue à ses niveaux 'pré-crise'... ce qui peut prendre beaucoup de temps, et Wall Street aimerait que cela dure aussi longtemps que le soutien post-Lehman.

Le Nasdaq a été dopé par Intel +2,7%, Analog Devices +3,1%, AMD +4,6%, Micron +4,8%, Lam Research +4,9%, Western Digital +5,2%, Xilinx 6,95%... et Tesla avec +7% à 1.080$, nouveau record absolu, avec une capitalisation qui passe la barre des 200Mds$.

Une douzaine de valeurs seulement font partie de ce club très fermé au sein du S&P500... et aucun constructeur automobile américains n'en faisait partie (seul Toyota coté sous forme d'ADR affiche une 'capi' comparable, de 205Mds$, pour chiffre d'affaire de 250Mds$, 10 fois supérieur à Tesla, et avec des bénéfices qui avoisinent les 20Mds$.

Malgré une stagnation du baril vers 39,6$ sur le NYMEX, bon comportement d'ensemble des pétrolières avec Marathon +5,6%, Halliburton +4,4%, Hess +3,8%, Noble +3,6%, Valero +3,3%, Occidental +2,5%...

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador