TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,43%
  • 5.470,50 Pts

NASDAQ 100

  • -0,13%
  • 7.521,25 Pts

DOW JONES

  • -0,56%
  • 26.594,44 Pts

EUR/USD

  • +0,26%
  • 1,1777

FTSE 100

  • -0,45%
  • 7.456,56 Pts

Or

  • -0,73%
  • 1.198,75
  • CAC 40
  • 5.472,28 Pts
  • -0,40%
TECHNIPFMC RG 26,73€ +1,40%
TOTAL 55,56€ +1,20%
VIVENDI 22,26€ +0,91%
VALEO 39,94€ -2,47%
SAINT GOBAIN 37,80€ -1,95%
VINCI 81,60€ -1,69%

WallStreet: en ordre dispersé,recul des bancaires et d'Apple

| |
Cercle Finance | 12 sep, 2018 22:35

(CercleFinance.com) - Le scénario semble devenir répétitif avec une nouvelle séance 'sans tendance' et des indices clôturant en ordre dispersé.

Seul fait notable, le Dow Transport a établi un nouveau record absolu intraday à 11.600Pts.

Le Dow Jones (+0,1%) rate d'un cheveu une clôture à 26.000 (score de 25.999, une déception puisqu'il avait culminé à 26.145), le S&P500 finit à l'équilibre, mais en 'vert' avec +0,03%.

Le Nasdaq se replie de -0,23% à 7.954 mais limite la casse après un 'plus bas' à 7.884.

Il s'était produit un phénomène de rotation sectorielle en début de séance entre le 'Dow' et le Nasdaq mais les écarts se sont ensuite fortement resserrés, grâce au rebond de certaines 'techs'.

Une exception notable, le repli de -1,25% d'Apple à 221,1$ malgré la présentation de nouveaux i-Phones et notamment des i-PhoneX de format mini-tablette (XS Max, XS et XR) pour concurrencer les modèles très en vogue en Chine avec des écrans intégraux qui dépassent souvent 6 pouces de diamètre.

Tim Cook a également présenté un nouveau modèle d'Apple Watch doté d'un écran de 40 et 44mm, équipé d'un système de captation de l'électrocardiogramme du propriétaire puis d'un détecteur de chute (l'i-Watch sera commercialisée entre 400 et 500$ et se positionne comme la famille i-PhoneX dans la catégorie des produits de luxe puisqu'il faudra débourser 1.600$ minimum pour posséder les 2).

Le Nasdaq a été plombé par Micron qui chutait de -4,3%, KLA -2,6%, Facebook de -2,4%, Applied Materials -2%, Aplhabet -1,6%

Symétriquement, AMD s'envolait de +7% (+12% depuis lundi, +211% depuis le 1er janvier), Tesla reprenait +4%, Netflix +4,1%, les valeurs de la santé étaient bien orientées (Gilead et Walgreen +2,4%).

Le S&P500 a été pénalisé par le repli de valeurs bancaires et financières avec Comerica -3,4%, Regions Fnl -2,6%, Wells Fargo-2,5, SBV Financial -2,4%, Keycorp -2,1%, Fifth Third Bancorp et E-Trade -1,8%, JP Morgan -1,2%.

Peu de statistiques étaient attendues ce jour : les chiffres des prix à la production industrielle publiés à 14H30 ont constitué une surprise.

Ils se replient de -0,1% (en donnée brute comme en donnée 'core') alors qu'une hausse de +0,2% était anticipée... il s'agit d'ailleurs du 1er recul mensuel depuis 18 mois.

Les stocks de pétrole brut hebdomadaires ressortent en nette baisse (-5,3 millions de barils contre -2,7 anticipé) et les stocks d'essence se sont gonflés de +1,3Mns barils).

Le baril de WTI finit en nette hausse de +1,5% à 70,3$ (car le cyclone Florence qui s'apprête à frapper les côtes des 'Carolines' pourrait désorganiser l'approvisionnement en pétrole du sud-est des Etats Unis.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.