TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,36%
  • 5.409,43 Pts

NASDAQ 100

  • -0,24%
  • 7.357,90 Pts

DOW JONES

  • +0,18%
  • 25.064,36 Pts

EUR/USD

  • -0,01%
  • 1,1712

FTSE 100

  • -0,80%
  • 7.600,45 Pts

Or

  • +0,35%
  • 1.244,90
  • CAC 40
  • 5.409,43 Pts
  • -0,36%
CARREFOUR 13,28€ +1,07%
ACCOR 44,63€ +0,93%
CAP GEMINI 117,00€ +0,65%
TECHNIPFMC RG 25,84€ -3,22%
ARCELORMITTAL REG 25,12€ -1,34%
VALEO 48,51€ -1,32%

AXA : Dans un drapeau

| |
DayByDay | 15 mar, 2018 08:35
axa140320180315083351
  • 20,750
  • 0,05%0,01
  • Max: 20,84
  • Min: 20,63
  • Volume: -
  • MM 200 : 24,03
17:35 16/07/18
Short Term Long Term
Trend NEGATIVE NEUTRE
Support 21,58 20,85
Résistance 22,83 23,18

Du point de vue graphique, AXA A ouvert un important gap baissier suite à une opération en capital, enfonçant l’ancien support majeur à 24.57 EUR, devenu résistance majeure. La dynamique a été fortement dégradée et les cours marquent maintenant de nouveaux plus bas. L’actuelle consolidation à l’intérieur d’un drapeau devrait être suivie d’une nouvelle impulsion en direction des soutiens à 21.58 EUR puis 20.85 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 22.49 EUR et l’invalidation est placée à 23.21 EUR. Analyse rédigée le 15/03/2018 à 08:34 (15/03/2018 07:34:44Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

AXA : Dégradée par une opération en capital importante (PUT S678S)

AXA a très fortement accéléré à la baisse, ouvrant un gap baissier majeur. L’actuelle consolidation dans un drapeau devrait avoir une issue baissière en direction des soutiens à 21.58 EUR puis 20.85 EUR. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 21.01 EUR avec un stop à 23.21 EUR.

Les points faibles de la valeur selon AOF

- Forte sensibilité de la structure du capital aux aléas des marchés financiers : prolongement de la faiblesse des taux, handicapante pour le service des taux garantis et du maintien de la marge en « vie » ; - Baisse structurelle de la rentabilité des produits d'épargne des assureurs avec une marge proche de 0 pour les nouveaux contrats ; - Impact négatif des attentats et inondations sur la rentabilité opérationnelle ; - Lourdeur de la réglementation GSII sur les exigences en capital ;