TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +1,22%
  • 5.300,79 Pts

NASDAQ 100

  • +1,59%
  • 7.604,11 Pts

DOW JONES

  • +1,20%
  • 25.886,01 Pts

EUR/USD

  • +0,00%
  • 1,1106

FTSE 100

  • +0,71%
  • 7.117,15 Pts

Or

  • -0,57%
  • 1.509,05
  • CAC 40
  • 5.300,79 Pts
  • +1,22%
TECHNIPFMC RG 21,10€ +3,38%
SOCIETE GENERALE 22,07€ +3,25%
CREDIT AGRICOLE 10,23€ +3,23%
TOTAL 43,24€ -0,15%
HERMES INTL 605,80€ +0,03%
SODEXO 99,98€ +0,32%

CAP GEMINI SA : zone de résistance majeure (PUT M644S)

DayByDay | 23 janv., 2019 08:12

Du point de vue graphique, Cap Gemini a effectué une très nette reprise haussière après le test du support majeur à 79,80 EUR. Les cours ont réalisé deux jambes de hausse distinctes, s’approchant de la zone de résistance 96,46 / 99,20 EUR, renforcée par le ratio de 62 % de Fibonacci. La tendance baissière devrait maintenant reprendre en direction des soutiens à 91,40 EUR puis 87,66 EUR Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 96,44 EUR et l’invalidation est placée à 100,01 EUR. Analyse rédigée le 23/01/2019 à 08:12 (23/01/2019 07:12:21Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

CAP GEMINI
105,300
  • 1,69%1,75
  • Max: 105,90
  • Min: 104,15
  • Volume: -
  • MM 200 : 103,50
17:35 16/08/19
Short Term Long Term
Trend NEGATIVE BAISSIERE
Support 91,4 87,66
Résistance 96,46 99,2

CAP GEMINI SA : pénalisé par la guerre commerciale actuelle entre la Chine et les USA (PUT M644S)

Cap Gemini a effectué une nette reprise haussière : les cours sont maintenant au contact d’une zone de résistance forte à 96,46 / 99,20 EUR. La tendance baissière devrait reprendre. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 88,53 EUR avec un stop à 100,01 EUR.

Les points faibles de la valeur selon AOF

- Environnement sectoriel déflationniste et fortement concurrentiel ; - Forte sensibilité du résultat aux frais de personnel (2/3 des charges d’exploitation) ; - Présence dans les pays émergents encore inférieure à celle de ses concurrents et insuffisante en Asie-Pacifique (moins de 5 % des ventes) ; - Valeur sanctionnée en 2018, dans un secteur pénalisé par la guerre commerciale Etats-Unis-Chine.