TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,17%
  • 5.025,20 Pts

NASDAQ 100

  • -0,34%
  • 6.867,02 Pts

DOW JONES

  • +0,49%
  • 25.413,22 Pts

EUR/USD

  • -0,75%
  • 1,1418

FTSE 100

  • -0,34%
  • 7.013,88 Pts

Or

  • +0,43%
  • 1.215,80
  • CAC 40
  • 5.025,20 Pts
  • -0,17%
VIVENDI 21,67€ +3,09%
PUBLICIS GROUPE 52,98€ +1,49%
DASSAULT SYST. 108,90€ +1,30%
VALEO 24,62€ -2,11%
SODEXO 91,50€ -1,68%
STMICROELECTRONICS 12,20€ -1,18%

ERAMET : nouvelle jambe de hausse attendue (CALL Y880S)

| |
DayByDay | 08 nov, 2018 08:11
eramet071120181108075637

Du point de vue graphique, ERAMET consolide à plat entre un support majeur à 67.40 EUR et une résistance majeure à 95.90 EUR. Les cours viennent de rebondir sur la borne basse de l’intervalle : un mouvement haussier impulsif a été formé. Les cours ont retracé 38% de ce mouvement par un retour sur 79.30 EUR. Une seconde jambe de hausse est maintenant attendue en direction des résistances à 88 EUR puis 95,90 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 80,01 EUR et l’invalidation est placée à 76,91 EUR. Analyse rédigée le 08/11/2018 à 08:10 (08/11/2018 07:10:53Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

  • 72,050
  • -2,90%-2,15
  • Max: 75,55
  • Min: 72,00
  • Volume: -
  • MM 200 : 108,30
17:35 16/11/18
Short Term Long Term
Trend NEUTRE HAUSSIERE
Support 79,3 73,95
Résistance 88 95,9

ERAMET : développement des voitures électriques fortement consommatrices de nickel (CALL Y880S)

ERAMET consolide à plat depuis plusieurs semaines. Après avoir testé la borne basse de son intervalle, une hausse est maintenant attendue en direction du haut du range. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 95,89 EUR avec un stop à 76,91 EUR.

Les points forts de la valeur selon AOF

- Fortes positions mondiales dans ses trois activités, pesant 3,65 Mds EUR : manganèse, nickel et alliages & aciers spéciaux à hautes performances ; - Vers une tenue durable des cours du nickel, tirés par l’essor des véhicules électriques, ainsi que du manganèse, tiré par les productions d’acier carbone ; - Stratégie fondée sur l’élargissement des positions de leader dans les métaux d’alliage, le renforcement de la métallurgie haut de gamme, la diversification vers les métaux spéciaux, une plus grande présence à l’international et l'amélioration de la performance opérationnelle ; - Redressement de la rentabilité depuis 2016 et forte diminution de la dette.