TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,12%
  • 5.521,71 Pts

NASDAQ 100

  • +0,02%
  • 7.730,09 Pts

DOW JONES

  • +0,07%
  • 26.737,63 Pts

EUR/USD

  • +0,21%
  • 1,1393

FTSE 100

  • +0,12%
  • 7.416,69 Pts

Or

  • +1,23%
  • 1.405,45
  • CAC 40
  • 5.521,71 Pts
  • -0,12%
ACCOR 36,76€ +1,43%
VIVENDI 24,94€ +0,85%
LVMH 371,25€ +0,80%
Unibail-Wfd Unibai 129,25€ -3,65%
SOCIETE GENERALE 21,57€ -2,20%
ARCELORMITTAL REG 14,95€ -1,98%

ESSILOR INTERNATIONAL : : Proche d’un support clef

DayByDay | 06 sept., 2018 08:23

Du point de vue graphique, ESSILOR a marqué de nouveaux plus hauts historiques à 127.60 EUR avant de consolider. Le support à 121.70 EUR a contenu cette temporisation, signe de force de la tendance actuelle. Un nouveau test de ce niveau est en cours : un rebond est attendu en direction des précédents sommets à 127.60 EUR avant la création de nouveaux plus hauts, vers 129.30 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 121.70 EUR et l’invalidation est placée à 119.80 EUR. Analyse rédigée le 06/09/2018 à 08:22 (06/09/2018 06:22:36Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

ESSILOR INTL
110,400
  • -0,72%-0,80
  • Max: 111,40
  • Min: 109,80
  • Volume: -
  • MM 200 : 110,88
17:35 24/06/19

ESSILOR INTERNATIONAL : fortes marges et une structure financière solide

Malgré un ralentissement récent de sa tendance haussière, ESSILOR conserve un potentiel de hausse. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 128.80 EUR avec un stop à 119.80 EUR.

Les points forts de la valeur selon AOF

- Marché très porteur, d’une valeur proche de 400 Mds EUR : vieillissement de la population et croissance des classes moyennes dans les pays émergents ; - Leadership acquis par un rythme soutenu d'innovations (30 % du CA réalisé avec des produits de moins de 3 ans) et par « maillage » des pays au travers de partenariats et d’acquisitions ; - Renforcement de la position dans les verres solaires avec la fusion, mi-2017, avec l’italien Luxottica ; - Capacité du groupe à maintenir ses marges, y compris dans les périodes de ralentissement économique et de forte concurrence ; - Structure financière solide, permettant une croissance régulière du dividende, sur 24 années consécutives.