TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,82%
  • 4.781,29 Pts

NASDAQ 100

  • +1,05%
  • 6.682,74 Pts

DOW JONES

  • +0,14%
  • 24.423,26 Pts

EUR/USD

  • +0,27%
  • 1,1384

FTSE 100

  • +0,36%
  • 6.745,41 Pts

Or

  • +0,45%
  • 1.246,80
  • CAC 40
  • 4.782,86 Pts
  • +0,85%
STMICROELECTRONICS 11,99€ +2,96%
ARCELORMITTAL REG 19,03€ +2,49%
DASSAULT SYST. 105,55€ +2,03%
AXA 19,04€ -1,67%
Unibail-Wfd Unibai 141,90€ -0,82%
RENAULT 54,88€ -0,72%

FACEBOOK : risque baissier sous la résistance majeure

| |
DayByDay | 16 avr, 2018 08:32
facebook130420185829420180416083032

Du point de vue graphique, FACEBOOK a fait l’objet de dégagements depuis février dernier et l’inscription d’un plus haut historique à 195,28 USD. La révélation de l’affaire Cambridge Analytica a provoqué en mars une nouvelle vague baissière et l’ouverture d’un important gap. Le pullback actuel des cours au contact de la résistance majeure à 168,30 EUR risque d’entraîner le titre ver ses récents points bas, cet obstacle étant renforcé par la moyenne mobile et le ratio de retracement de 50%. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 164 USD et l’invalidation est placée à 170,10 USD. Analyse rédigée le 16/04/2018 à 08:32 (16/04/2018 06:32:13Z) Day By Day - Jérôme Vinerier - Analyste senior

FACEBOOK : : à la peine depuis la révélation de l’affaire Cambridge Analytica (PUT G078S)

L’action FACEBOOK est à la peine depuis la révélation le mois dernier de l’affaire Cambridge Analytica. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 149,20 USD avec un stop à 170,10 USD.

Les points faibles de la valeur selon AOF

- L'activité de la société s'organise autour de 3 pôles : prestations de mise en réseau, exploitation d'une plateforme d'hébergement d'applications et de sites web et exploitation d'espaces publicitaires. - En 2017, Facebook a enregistré un chiffre d'affaires de 40,6 Mds de dollars ; le bénéfice net a atteint 15,9 Mds de dollars, en progression de 56%. - Facebook est sous le feu des critiques depuis la révélation que la firme d'analyse de données Cambridge Analytica avait eu accès sans leur consentement aux données de plus de 50 millions d'utilisateurs.