TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +1,25%
  • 4.854,18 Pts

NASDAQ 100

  • +0,75%
  • 6.718,45 Pts

DOW JONES

  • +0,67%
  • 24.370,10 Pts

EUR/USD

  • +0,16%
  • 1,1405

FTSE 100

  • +1,07%
  • 6.908,13 Pts

Or

  • +0,27%
  • 1.294,00
  • CAC 40
  • 4.854,18 Pts
  • +1,25%
TECHNIPFMC RG 20,82€ +3,69%
CARREFOUR 16,59€ +3,53%
ATOS 72,60€ +3,36%
SANOFI 73,40€ -0,42%
SODEXO 94,86€ -0,34%
ESSILOR INTL 111,95€ -0,13%

IPSEN : sortie de canal (CALL B038S)

| |
DayByDay | 10 jan, 2019 08:06
ipsen090120190110075834

Du point de vue graphique, Ipsen a suivi une tendance baissière à l’intérieur d’un canal descendant, dont la borne haute était renforcée par une moyenne mobile à 200 périodes descendante. Une figure de retournement en double creux a été formée sur le support à 107,60 EUR : les cours sont maintenant sortis par le haut du canal. Un nouveau potentiel de hausse est libéré en direction des résistances à 122,15 EUR puis 128,80 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 114,10 EUR et l’invalidation est placée à 109,80 EUR. Analyse rédigée le 10/01/2019 à 08:05 (10/01/2019 07:05:33Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

IPSEN
118,950
  • 0,63%0,75
  • Max: 120,25
  • Min: 118,50
  • Volume: -
  • MM 200 : 131,87
10:57 18/01/19
Short Term Long Term
Trend NEUTRE HAUSSIERE
Support 112,7 107,6
Résistance 122,15 128,8

IPSEN: la bonne rentabilité des activités permet une forte génération d’autofinancement (CALL B038S)

Ipsen vient de sortir par le haut d’un canal descendant, libérant un nouveau potentiel de hausse en direction des résistances à 122,15 EUR puis 128,80 EUR, niveau majeur. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 127,80 EUR avec un stop à 109,80 EUR.

Les points forts de la valeur selon AOF

- Bonne rentabilité des activités, notamment la médecine de spécialité, permettant de financer les investissements en R&D, supérieurs à 20 % ; - Présence internationale équilibrée entre l'Europe pour 35 %, les pays émergents pour 29 %, l'Amérique du nord pour 24 % et le reste du monde ; - Forte génération d’autofinancement, donnant une force de frappe de 1 Md EUR et retour aux actionnaires sous forme de rachat d'actions.