TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,40%
  • 5.643,08 Pts

NASDAQ 100

  • -0,02%
  • 7.842,33 Pts

DOW JONES

  • -0,11%
  • 26.787,36 Pts

EUR/USD

  • +0,01%
  • 1,1028

FTSE 100

  • -0,46%
  • 7.213,45 Pts

Or

  • -0,28%
  • 1.494,20
  • CAC 40
  • 5.643,08 Pts
  • -0,40%
PUBLICIS GROUPE 37,26€ +2,50%
MICHELIN 102,95€ +1,73%
Unibail-Wfd Unibai 133,60€ +0,83%
ARCELORMITTAL REG 13,11€ -2,57%
ATOS 65,38€ -2,16%
SODEXO 97,70€ -1,79%

L'OREAL : vers de nouveaux plus hauts historiques (CALL G674S)

DayByDay | 04 juin, 2019 08:25

Du point de vue graphique, L’Oréal suit une tendance haussière forte et régulière depuis le début de l'année. Cette puissante dynamique n'a jamais été démentie et le titre est venu tester une nouvelle fois la résistance majeure à 245,60 EUR. Les cours prennent à présent appui sur une zone comprenant le support à 238,30 EUR, la moyenne mobile à 200 périodes ainsi que le ratio de 62 % de Fibonacci. La dynamique devrait maintenant repartir en direction des résistances à 245,60 EUR, puis 250,80 EUR, calculée par projection. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 238,50 EUR et l’invalidation est placée à 232,50 EUR. Analyse rédigée le 04/06/2019 à 08:24 (04/06/2019 06:24:46Z) Day By Day - Valérie Gastaldy - Stratégiste, Associée

L'OREAL
243,800
  • 0,25%0,60
  • Max: 243,80
  • Min: 242,20
  • Volume: -
  • MM 200 : 235,93
17:35 14/10/19
Short Term Long Term
Trend POSITIVE HAUSSIERE
Support 238,3 233,1
Résistance 245,6 250,8

L'OREAL : la structure financière exceptionnellement saine plaît aux investisseurs (CALL G674S)

La pression haussière est forte sur l’Oréal avec les récents tests de la résistance à 245,60 EUR. La dynamique devrait continuer vers de nouveaux plus hauts historiques. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 250 EUR avec un stop à 232,50 EUR.

Les points forts de la valeur selon AOF

- Croissance annuelle moyenne supérieure à 4 % du marché mondial de la beauté, tirée par l’enrichissement des populations des pays émergents et leur vieillissement dans l’OCDE ; - Position internationale puissante, avec plus d'une trentaine de marques mondiales, et un chiffre d'affaires équilibré entre l'Europe de l’Ouest (31 %), l'Amérique du nord (27 %), et les « nouveaux marchés » (numéro un en Chine) ; - Montée des positions dans le luxe ; - Historique de croissance des ventes supérieure au marché depuis 8 ans ; - Structure financière exceptionnellement saine, d’où une distribution de près de 55 % du résultat et des rachats d’actions importants.