TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,08%
  • 5.517,33 Pts

NASDAQ 100

  • -0,45%
  • 7.688,04 Pts

DOW JONES

  • -0,25%
  • 26.660,68 Pts

EUR/USD

  • -0,06%
  • 1,1390

FTSE 100

  • +0,01%
  • 7.417,58 Pts

Or

  • +1,71%
  • 1.429,55
  • CAC 40
  • 5.517,33 Pts
  • -0,08%
CAP GEMINI 111,75€ +7,76%
ACCOR 37,40€ +1,74%
DASSAULT SYST. 140,95€ +1,48%
CARREFOUR 16,44€ -3,52%
MICHELIN 110,60€ -2,38%
CREDIT AGRICOLE 10,14€ -1,94%

TECHNIPFMC : pull back sur 19,27 EUR (CALL 5503S)

DayByDay | 25 janv., 2019 08:01

Du point de vue graphique, TechnipFMC a suivi une tendance baissière jusqu’au support majeur à 16,40 EUR. Ce niveau a provoqué une première jambe de hausse. Celle-ci est actuellement consolidée par un retour sur le support à 19,27 EUR, renforcé par le ratio de 38 % de Fibonacci et par la moyenne mobile à 200 périodes, maintenant soutien des cours. Une seconde jambe de hausse est maintenant attendue en direction des résistances à 21 EUR, 21,96 EUR puis 23,91 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 19,31 EUR et l’invalidation est placée à 18,88 EUR. Analyse rédigée le 25/01/2019 à 08:01 (25/01/2019 07:01:00Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

TECHNIPFMC RG
21,720
  • -0,18%-0,04
  • Max: 21,78
  • Min: 21,44
  • Volume: -
  • MM 200 : 24,50
15:53 25/06/19
Short Term Long Term
Trend NEUTRE NEUTRE
Support 19,27 17,68
Résistance 21 21,96

TECHNIPFMC : carnet de commande important et trésorerie suffisante (CALL 5503S)

TechnipFMC a déclenché une première jambe de hausse. La consolidation actuelle sur 19,27 EUR devrait être suivie d’une nouvelle impulsion. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 21,94 EUR avec un stop à 18,88 EUR.

Les points forts de la valeur selon AOF

- Présence mondiale bien répartie entre les continents ; - Très fortes positions dans le segment sous-marin avec une offre totalement intégrée, le groupe étant numéro un mondial des pipelines souples ; - Bon niveau des prises de commandes, à 1,5 Mds EUR à fin juin ; - Bilan renforcé à fin juin avec une trésorerie nette de 2,2 Mds EUR.