TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +1,22%
  • 5.300,79 Pts

NASDAQ 100

  • +1,59%
  • 7.604,11 Pts

DOW JONES

  • +1,20%
  • 25.886,01 Pts

EUR/USD

  • +0,00%
  • 1,1106

FTSE 100

  • +0,71%
  • 7.117,15 Pts

Or

  • -0,57%
  • 1.509,05
  • CAC 40
  • 5.300,79 Pts
  • +1,22%
TECHNIPFMC RG 21,10€ +3,38%
SOCIETE GENERALE 22,07€ +3,25%
CREDIT AGRICOLE 10,23€ +3,23%
TOTAL 43,24€ -0,15%
HERMES INTL 605,80€ +0,03%
SODEXO 99,98€ +0,32%

VALLOUREC : pull back en cours sur 1,60 EUR (PUT 0916S)

DayByDay | 08 févr., 2019 08:23

Du point de vue graphique, Vallourec suit une tendance baissière le long d’une droite de tendance. La récente rupture de l’ancien support majeur à 1,57 EUR a provoqué une vive accélération et un point bas a été marqué à 1,37 EUR. La reprise haussière depuis ce soutien a permis un pull back sur la résistance à 1,60 EUR, renforcée par le ratio de 62 % de Fibonacci. La tendance devrait reprendre en direction de 1,29 voire 1,19 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 1,59 EUR et l’invalidation est placée à 1,71 EUR. Analyse rédigée le 08/02/2019 à 08:22 (08/02/2019 07:22:55Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

VALLOUREC
2,341
  • 0,13%0,00
  • Max: 2,41
  • Min: 2,30
  • Volume: -
  • MM 200 : 2,28
17:35 16/08/19
Short Term Long Term
Trend NEUTRE NEUTRE
Support 1,37 1,29
Résistance 1,6 1,8

VALLOUREC : l'augmentation de sa dette éloigne les investisseurs (PUT 0916S)

Vallourec suit une tendance baissière, confortée par la rupture du support majeur à 1,57 EUR. Le pull back actuel devrait être suivi d’une nouvelle accélération. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 1,21 EUR avec un stop à 1,71 EUR.

Les points faibles de la valeur selon AOF

- Investissements encore limités chez les producteurs de pétrole et gaz ; - Recul net de l’activité énergie électrique -nucléaire et applications conventionnelles ; - Hausse du prix des matières premières, notamment la ferraille, et impact négatif de la cherté de l’euro ; - Augmentation de la dette, 1er trimestre 2018 déficitaire après un 4ème exercice déficitaire en 2017.