TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,94%
  • 7.233,94 Pts

NASDAQ 100

  • -0,15%
  • 12.784,01 Pts

DOW JONES

  • +0,29%
  • 34.152,15 Pts

EUR/USD

  • -0,72%
  • 1,0832

EURONEXT 100

  • +0,91%
  • 1.356,04 Pts

Or

  • -2,30%
  • 1.910,00
  • CAC 40
  • 7.233,94 Pts
  • +0,94%
PUBLICIS GROUPE 75,02€ +5,99%
ESSILOR INTL 178,65€ +4,63%
EUROFINS SCIENTIFIC 71,16€ +3,16%
SANOFI 85,14€ -1,88%
TELEPERFORMANCE 269,00€ -1,61%
WORLDLINE 44,02€ -0,95%

CAC40: en repli vers 7000, les trimestriels déçoivent un peu

Cercle Finance | 25 janv., 2023 15:14

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -La bourse de Paris amplifie légèrement ses pertes, le repli atteint -0,5% autour des 7015 mais préserve les 7.000 points, au lendemain d'une séance mitigée à Wall Street, le Nasdaq ayant notamment cédé 0,3% tandis que le Dow Jones grappillait symétriquement +0,3%.

CAC 40
7.233,940
  • 0,94%67,67
  • Max: 7.233,94
  • Min: 7.113,42
  • Volume: -
  • MM 200 : 6.362,95
18:05 03/02/23

L'Euro-Stoxx50 recule de son côté de -0,8% en attendant une réouverture en nette baisse de Wall Street (le S&P500 chuterait de -1%).

Les investisseurs ont pris connaissance ce matin de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne. Celui remonte de 88,6 (décembre 2022) vers 90,2 (janvier 2023), un niveau conforme au consensus selon Capital Economics, mais un peu plus faible que sa propre prévision de 92.

Dans le détail, l'indice des attentes a considérablement progressé, passant de 83,2 à 86,4 d'un mois sur l'autre, un chiffre plus élevé que prévu, mais l'indice des conditions actuelles a légèrement baissé, de 94,4 à 94,1.

'Une récession pourrait bien être évitée, mais nous pensons que l'économie stagnera au mieux au premier semestre 2023 et ne croîtra que très lentement par la suite', prévient Capital Economics, qui pointe notamment les taux d'intérêts et les prix du gaz élevés.

Chez Danske Bank, on estimait ce matin qu'une nouvelle amélioration du sentiment économique viendrait s'ajouter aux signaux déjà positifs en provenance d'autres statistiques telles que le ZEW et le PMI, apaisant ainsi les risques de récession sur les marchés.

La journée est également animée par une nouvelle vague de résultats trimestriels avec les annonces du fabricant néerlandais d'équipements pour semi-conducteurs ASML (légère baisse des marges, carnet de commandes de 40MdsE mais repli du titre de -2,5%), Boeing dégage une perte de 430Mns$ mais maintient ses prévisions, Kimberly Clark annonce une hausse de 18% des bénéfices mais déçoit.

Les marchés obligataires s'inscrivent en hausse avec des rendements qui se détendent de -3,5Pts sur nos OAT vers 2,5620%, le Bund efface -4Pts à 2,115%.

Les T-Bonds se détendent symboliquement de -2Pts vers 3,447%.

Stabilité sur le FOREX avec un E/$ inchangé à 1,0880.

Dans l'actualité des sociétés françaises, Alstom annonce avoir réalisé, au cours de son troisième trimestre 2022-23, un chiffre d'affaires en croissance de 8% à 4,22 milliards d'euros, et enregistré 5,15 milliards d'euros de commandes (dont 58% en services, signalisation et systèmes).

BNP Paribas a fait savoir qu'il allait engager une nouvelle étape de 'forte accélération' de ses activités de financement de la transition énergétique. Le groupe prévoit d'atteindre 40 milliards d'euros d'encours de financement de la production d'énergies bas carbone, essentiellement renouvelables, à horizon 2030.

Atos indique être entré en négociations exclusives avec Mitel Networks pour la vente de son activité de communications unifiées et de services de collaboration (Unified Communications & collaboration ou Unify).

Enfin, Airbus Helicopters rapporte une baisse de ses commandes sur l'exercice 2022, mais aussi une hausse de ses livraisons, dans un marché jugé 'complexe' du fait de la guerre en Ukraine et de ses problèmes d'approvisionnement.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador