TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,56%
  • 5.598,18 Pts

NASDAQ 100

  • +0,87%
  • 12.258,21 Pts

DOW JONES

  • +0,13%
  • 29.910,37 Pts

EUR/USD

  • +0,44%
  • 1,1962

EURONEXT 100

  • +0,70%
  • 1.103,08 Pts

Or

  • -0,37%
  • 1.808,05
  • CAC 40
  • 5.598,18 Pts
  • +0,56%
ALSTOM 45,19€ +4,08%
PERNOD RICARD 159,70€ +2,34%
WORLDLINE 78,26€ +2,11%
HERMES INTL 823,40€ -0,31%
PUBLICIS GROUPE 38,46€ -0,29%
AXA 19,73€ -0,28%

Devises: séance de grande stabilité du Forex malgré stats US

Cercle Finance | 19 nov., 2020 19:47

(CercleFinance.com) - Le Dollar finit la journée parfaitement inchangé face à l'euro (1,1850), face au Yen (103,82), face au Franc suisse (-0,05% à 0,9120), face au Dollar canadien (1,3075) et il ne décale que marginalement face à la Livre (il gagne +0,2% à 1,3240).

Le Dollar reste stable face à l'Euro malgré des T-Bonds US qui effacent 3,4Pts de rémunération à 0,848% tandis que les Bunds affichent -2Pts.

Les cambistes n'ont pas trouvé d'inspiration dans la publication de nombreuses statistiques économiques aux Etats-Unis

La vraie surprise du jour se situe du côté des reventes de maisons anciennes qui s'accélèrent encore, de +4,3% en octobre (à 6,85 millions de transactions annuelles) alors que le consensus anticipait un reflux de -1,2%... et le prix médian s'envole vers un record de 313.000$, c'est juste 100.000$ de plus qu'au sortir de la crise Lehman en 2009.

L'indice composite des indicateurs avancés (du Conference Board) s'est inscrit en hausse de 0,7% le mois dernier, à 108,2 (score conforme aux attentes) après des progressions de 0,7% en septembre et de 1,6% en août.

L'indice de la Fed de Philadelphie s'établit à 26,3 en novembre, en recul de six points par rapport au mois précédent, marquant ainsi une décélération de la croissance de l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie... c'est toutefois mieux que les 25 anticipés.

Mauvaise surprise en revanche avec les demandes d'allocations au chômage qui rebondissent de +31.000 (à 742.000), mettant un coup d'arrêt au cycle d'amélioration du marché du travail américain.

C'est le seul chiffre qui puisse vraiment justifier une nette détente sur les T-Bonds US.

Côté vieux continent, pas de chiffres à se mettre sous la dent, en revanche, le FMI a revu à la baisse ses anticipations de croissance en Europe et indique que la reprise 'restera difficile' ces prochains mois.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador