TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,19%
  • 6.753,52 Pts

NASDAQ 100

  • +0,25%
  • 15.598,39 Pts

DOW JONES

  • -0,74%
  • 35.490,69 Pts

EUR/USD

  • -0,01%
  • 1,1604

EURONEXT 100

  • -0,18%
  • 1.333,93 Pts

Or

  • +0,29%
  • 1.736,00
  • CAC 40
  • 6.753,52 Pts
  • -0,19%
SCHNEIDER ELECTRIC 146,28€ +2,41%
MICHELIN 135,40€ +1,88%
ENGIE 12,33€ +1,13%
WORLDLINE 55,00€ -15,93%
ESSILOR INTL 169,92€ -1,58%
HERMES INTL 1.335,00€ -1,07%

Paris: semaine positive de +1% malgré forte tension des taux

Cercle Finance | 24 sept., 2021 19:28

(CercleFinance.com) - Trois séances de forte hausse appelaient une consolidation: elle est au rendez-vous mais reste d'ampleur limitée (-0,95% à 6.638).

L'essentiel est que la semaine s'achève sur un gain de près de +1% et que

le CAC40 ait réintégré son canal ascendant moyen terme (après l'avoir quitté vendredi dernier.

Les places européennes cèdent -0,9% en moyenne (contre -1,1% en début d'après midi) : c'est Wall Street qui rassure un peu avec un Dow Jones et un S&P500 qui évoluent dans le vert (symboliquement, la 'hausse' ne dépasse pas 0,05%) tandis que le Nasdaq ne cède pas plus de 0,15% (et défend le palier des 15.000Pts).

Le chiffre US du jour est plutôt positif : le Département du Commerce annonce une hausse de 1,5% des ventes de logements neufs aux Etats-Unis au mois d'août 2021, pour représenter un volume annuel CVS de 740.000, contre 729.000 en juillet (révisé de 708.000 en estimation initiale).

Le consensus attendait une progression plus légère. Le prix médian des ventes de logements neufs s'est établi à 390.900 dollars, quasi stable par rapport à juillet. A 378.000 à fin août, le stock de logements neufs prêts à la vente représente 6,1 mois au rythme d'écoulement actuel.

Puisqu'il fallait un prétexte pour prendre des bénéfices, le dossier Evergrande revient sur le tapis.

A moins que la correction n'ait un quelconque rapport avec des taux longs qui se tendent de +11Pts en 24H aux Etats Unis (T-Bond à 1,45%, soit +15Pts sur la semaine écoulée) et de +10Pts en France (OAT à 0,11%).

La plupart des commentaires concernent le géant surendetté de l'immobilier chinois Evergrande qui avait dans un premier temps rassuré quant à sa capacité de remboursement, on apprend ce matin qu'il aurait raté hier le paiement du coupon de son obligation en dollars et que sa filiale automobile ne paye plus ni ses salariés ni ses fournissers... ça sent le roussi.

Le groupe chinois se mure dans le silence...

'Evergrande dispose d'un délai de grâce de 30 jours pour effectuer le paiement avant que le défaut ne puisse être déclaré ', souffle-t-on chez Deutsche Bank. Un mois de battement qui devrait toutefois permettre au groupe de parvenir à un accord avec les autorités chinoises pour une sortie de crise.

Sans doute possible, les valeurs du luxe parisiennes, particulièrement exposée au marché chinois, sont les premières à pâtir de cette situation, LVMH et Kering cédant près de 2%.

'Un éventuel revers de l'économie chinoise lié à l'immobilier, à cause de la crise Evergrande, rend toujours plus incertaine la pérennité de la croissance mondiale', rappellent par ailleurs les équipes de NN Investment Partners.

Ce regain d'inquiétude autour de l'économie chinoise ferait presque passer au second plan la conférence de presse de Jerome Powell, le président de la Fed, qui a confirmé le changement de cap progressif de l'institution, conformément aux attentes des investisseurs.

Et la Chine achève de faire l'actualité en provoquant un plongeon de -5% du Bitcoin, de -8% de l'Ethereum (vers 2.800$): la PBOC (Banque populaire de Chine) rappelle que les crypto-monnaies n'ont pas cours légal et que les activités commerciales (et le minage) liées aux 'cryptos' sont des activités financières 'illégales'.

Sur le plan macroéconomique, la journée s'annonce relativement calme: on attend l'après-midi les chiffres des ventes de logements neufs, une statistique qui permettra d'en savoir plus sur la situation du marché américain de l'immobilier.

Dans l'actualité des valeurs françaises, Renault reste en tête avec +2,4%.

Stellantis et TotalEnergies annoncent des accords en vue d'accueillir Mercedes-Benz comme nouveau partenaire d'Automotive Cells Company (ACC) à hauteur d'un tiers du capital, s'engageant à porter la capacité industrielle d'ACC à 120 GWh minimum d'ici 2030.

Airbus indique que l'Inde a formalisé le contrat d'acquisition de 56 Airbus C295 qui remplaceront la flotte d'Avro de l'Indian Air Force (IAF), un programme qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative 'Make in India'.

Enfin, Eurazeo se renforce au capital de Kurma Partners, société de gestion spécialisée dans les biotechnologies et l'innovation médicale, à hauteur de 70,6%, opération accompagnant le lancement par Kurma Partners d'une troisième stratégie d'investissement.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador