TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,81%
  • 6.524,46 Pts

NASDAQ 100

  • -0,78%
  • 13.207,69 Pts

DOW JONES

  • +0,23%
  • 32.803,47 Pts

EUR/USD

  • +0,06%
  • 1,0187

EURONEXT 100

  • +0,69%
  • 1.262,57 Pts

Or

  • +0,29%
  • 1.736,00
  • CAC 40
  • 6.524,46 Pts
  • +0,81%
TELEPERFORMANCE 316,70€ +2,53%
HERMES INTL 1.371,50€ +1,74%
LEGRAND 80,80€ +1,64%
SANOFI 96,25€ -1,29%
BNP PARIBAS-A- 48,45€ -0,81%
EUROFINS SCIENTIFIC 74,94€ -0,29%

Taux : forte détente en hebdo, TBonds mitigés après stats US

Cercle Finance | 24 juin, 2022 18:05

(CercleFinance.com) - Magnifique semaine sur les marchés obligataires, qui se conclut presque au plus haut en Europe et sur de bon niveaux aux Etats Unis: effet, le rendement des Treasuries à dix ans se retend légèrement après de bons chiffres US (de +4Pts à 3,11%) mais pour l'ensemble des maturités, les rendements confirment leur retour en direction du seuil psychologique des 3% (c'est le cas du '2 ans'), alors que '3 ans' au '10 ans', on flirtait encore avec la barre des 3,5%.

En Europe, nos OAT finissent de la plus belle des manières, à 1,965% après avoir oscillé de part et d'autre des 2,00% contre 2,48% une semaine auparavant (et 1,985% jeudi soir).

Les Bunds terminent inchangés à 1,436%, mais loin des 1,93% de la semaine passée.

Petit déception pour les BTP italiens qui se dégradent de +6,5Pts à 3,55%, les Bonos espagnols se retendant de +2Pts à 2,544%.

Le 'spread' BTP/Bunds s'écarte de nouveau et remonte vers +212Pts contre moins de 200Pts en début de semaine.

Les T-Bonds ont perdu un peu de terrain après la publication d'un baromètre de la confiance des ménages (Université du Michigan ou 'U-Mich') 'moins pire que prévu'.

Il est certes révisé légèrement à la baisse (à 50 contre 50,2) mais ressort au-dessus des attentes (48).

Les consommateurs américains se montrent un peu moins pessimistes sur les perspectives d'inflation alors que le prix des carburants vient de repasser sous la barre psychologique des 5$ dans les stations services de la plupart des états (sauf la Californie).

Autre chiffre plus robuste que prévu : le Département du Commerce annonce un rebond surprise de 10,7% des ventes de logements neufs aux Etats-Unis au mois de mai, le prix médian s'est établi à 449.000 dollars le mois dernier.

Mais les investisseurs les plus prudents disposent encore de solides arguments pour ne pas se précipiter à l'achat en mode 'FOMO': le climat des affaires en Allemagne mesuré par l'institut IFO se dégrade de nouveau, à 92,3 en juin, après 93 le mois précédent, ce qui déjoue un consensus tablant sur un rebond vers 94.

Pointant à la fois la menace d'un rationnement du gaz dans l'industrie et le risque de récession aux États-Unis à cause des hausses de taux de la Fed, Commerzbank a pour sa part abaissé sa prévision de croissance pour l'Allemagne en 2023 de 2,5% à seulement 1%.

En France, l'INSEE révise à la hausse son estimation de l'inflation de 6 à 6,8% d'ici octobre, pour une moyenne annuelle de 5,5%, la croissance devrait néanmoins demeurer soutenue avec +2,3%, soit plus de 2 fois celle anticipée Outre Rhin.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador