TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,19%
  • 6.753,52 Pts

NASDAQ 100

  • +0,25%
  • 15.598,39 Pts

DOW JONES

  • -0,74%
  • 35.490,69 Pts

EUR/USD

  • -0,12%
  • 1,1591

EURONEXT 100

  • -0,18%
  • 1.333,93 Pts

Or

  • +0,29%
  • 1.736,00
  • CAC 40
  • 6.753,52 Pts
  • -0,19%
SCHNEIDER ELECTRIC 146,28€ +2,41%
MICHELIN 135,40€ +1,88%
ENGIE 12,33€ +1,13%
WORLDLINE 55,00€ -15,93%
ESSILOR INTL 169,92€ -1,58%
HERMES INTL 1.335,00€ -1,07%

Taux: forte tension, pire séance depuis le 6 août après FED

Cercle Finance | 23 sept., 2021 19:14

(CercleFinance.com) - Brusque coup de barre vers le 'sud' (vers la baisse) pour les marchés obligataires en milieu d'après-midi, lesquels semblent prendre conscience -avec près de 24H de retard- du caractère 'faucon' du communiqué de la FED publié hier à 20H

On pouvait parler d'euphorie sur les indices US ce jeudi et de sérénité côté taux avec des T-Bonds rouvrant ce jeudi vers 1,33% (et s'y maintenant jusque vers 14H15), sur les mêmes niveaux que la veille, avec une lente dérive latérale entre 1,325 et 1,336% qui avait précédé le communiqué de 20H.

Les taux se détendaient même entre 20H et 22H, jusque vers 1,3050%, ce qui semblait pourtant en contradiction flagrante avec l'annonce de l'amorce d'une réduction progressive de ses achats d'actifs ('QE') à compter de novembre, avant un arrêt mi-2022.

Mais surtout, 9 sur 18 membres de la FED (1 sur 2) ont surpris les analystes en laissant la porte ouverte à une possible hausse des taux directeurs dès la fin 2022 et non plus en 2023, comme annoncé en juin dernier.

Les investisseurs semblent s'être réveillés après 14H30 (publication des chiffres hebdo du chômage... sans surprise, avec +16.000 à 351.000) : c'est à partir de ce moment que le '10 ans' US a entamé son ascension vers 1,365% (résistance technique cruciale).

Le T-Bond a marqué un palier de près de 2 heures à ce niveau (14H45/16H45) avant d'accélérer jusque vers 1,4100%, ce qui change vraiment la donne puisque le palier des 1,3750% a été résolument franchi à la hausse, jusqu'à ce que le '10 ans' affiche +10Pts par rapport à la veille.

Le T-Bond se stabilise ce soir vers 1,4050%, un niveau de rendement plus observé depuis le 14 juillet.

Au-delà de 1,4400%, la situation se gâterait franchement pour Wall Street.

Il est difficile d'attribuer la forte dégradation des T-Bonds aux chiffres publiés dans l'après-midi : l'indice des indicateurs avancés du Conference Board est ressorti en hausse de 0,9% à 117,1 le mois dernier (contre +0,6% attendu) après avoir crû de 0,6% en juin et de 0,8% en juillet, signalant une économie américaine dont la croissance continue d'accélérer.

Mais le tableau n'est pas uniformément bullish puisque la croissance de l'activité du secteur privé aux Etats-Unis ralentit de -1Pt en septembre, à 54,4 selon l'indice PMI composite d'IHS Markit.

En Europe, les investisseurs ont pu prendre connaissance ce matin de l'indice flash composite de l'activité globale en France, calculé par IHS Markit. En repli à 55,1 contre 55,9 en août, il signale la plus faible expansion du secteur privé français depuis avril.

Pour l'Europe, il chute de 59 en août à 56,1 en septembre, mettant ainsi en évidence un nouvel affaiblissement de la croissance de la zone euro par rapport au sommet de quinze ans enregistré en juillet: la principale explication réside dans la pénurie de pièces détachés, notamment de composants électroniques.

La croissance en Espagne est fortement révisée à la baisse, à +1,1% en séquentiel au 3ème trimestre, l'Italie de son côté réduit également son objectif de croissance annuelle à +3%, soit moitié moins que la France.

Les marchés de taux Européens n'avaient donc pas de raisons intrinsèques de chuter fortement : ils subissent donc la contagion de la hausse des taux US puisque nos OAT affichent +7Pts de base à 0,076%, les Bunds +7 à -0,2570%.

Plus au Sud, les Bonos espagnols se dégradent de +6Pts à 0,374% et les BTP d'autant à 0,7200%.

Mais le 'gadin du jour' revient aux Gilts britanniques dont le rendement bondit de +11Pts vers 0,91%... soit un écart record de +20Pts par rapport aux BTP italiens et +115Pts par rapport au Bund allemand.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador