TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -1,46%
  • 6.569,16 Pts

NASDAQ 100

  • -0,81%
  • 14.049,58 Pts

DOW JONES

  • -1,58%
  • 33.290,08 Pts

EUR/USD

  • +0,00%
  • 1,1862

EURONEXT 100

  • -1,77%
  • 1.268,39 Pts

Or

  • +0,29%
  • 1.736,00
  • CAC 40
  • 6.569,16 Pts
  • -1,46%
TELEPERFORMANCE 325,40€ +0,96%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD 78,99€ +0,41%
DASSAULT SYST. 197,25€ +0,36%
BNP PARIBAS-A- 53,74€ -4,56%
STMICROELECTRONICS 30,44€ -4,46%
CREDIT AGRICOLE 11,80€ -4,08%

UniCredit: gagne 3% en hebdo, les avis des analystes

Cercle Finance | 10 juin, 2021 15:46

(CercleFinance.com) - Le titre progresse de plus de 3% sur une semaine profitant de plusieurs analyses positives.

Credit Suisse relève son opinion sur UniCredit de 'neutre' à 'surperformance', avec un objectif de cours rehaussé de 8,80 à 12,50 euros, continuant de voir du potentiel de hausse sur le titre malgré sa progression consécutive aux résultats du premier trimestre.

'Nous voyons des catalyseurs à court terme, alors que la direction doit présenter sa nouvelle stratégie à l'occasion d'une journée investisseurs qui doit se tenir au second semestre 2021', estime notamment le broker.

Le broker explique changer de préférence parmi les valeurs bancaires italiennes, au profit d'UniCredit et au détriment d'Intesa Sanpaolo sur lequel il dégrade son opinion à 'neutre' avec un objectif de cours maintenu à 2,6 euros, pour des raisons de valorisation.

Jefferies relève son conseil sur UniCredit de 'conserver' à 'achat', avec un objectif de cours rehaussé de 9,30 à 12,25 euros, dans une note sectorielle consacrée aux banques d'Europe du Sud.

'Un scenario de hausse des taux en Europe est prématuré, mais une perspective de volumes plus brillante peut soutenir les revenus', estime le broker, qui pointe 'un levier plus fort pour la reprise des prêts' en ce qui concerne UniCredit.

Jefferies déclasse Intesa Sanpaolo à 'conserver' et Bankinter à 'sous-performance' où 'les fortes tendances en gestion de fortune se reflètent de plus en plus dans les attentes du consensus et la valorisation', tandis que BBVA reste son choix préféré dans la zone.

Berenberg a annoncé avoir relevé de 'conserver' à 'achat' sa recommandation sur le titre UniCredit, sur lequel il porte son objectif de cours de huit à 12 euros.

D'après le courtier allemand, la banque italienne dispose de plusieurs leviers d'action lui permettant d'effacer la décote de 30% que son action affiche actuellement par rapport au reste du secteur.

Berenberg évoque notamment une réduction de l'incertitude entourant l'orientation stratégique du groupe, la perspective d'une stabilisation de ses résultats, la possibilité d'une redistribution du capital ou de possibles opérations de fusions-acquisitions (M&A).

'L'accomplissement de l'un de ces facteurs, ou leur combinaison, que nous considérons comme possible, devrait permettre une revalorisation des titres', assure le broker dans une note.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

contador