TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +1,29%
  • 7.632,06 Pts

NASDAQ 100

  • -0,93%
  • 19.522,62 Pts

DOW JONES

  • -0,93%
  • 40.287,53 Pts

EUR/USD

  • +0,06%
  • 1,0888

EURONEXT 100

  • +0,98%
  • 1.496,12 Pts

Or

  • -2,07%
  • 2.415,80
  • CAC 40
  • 7.632,06 Pts
  • +1,29%
STMICROELECTRONICS 37,65€ +2,37%
TELEPERFORMANCE 106,75€ +2,35%
PERNOD RICARD 127,50€ +2,12%
ACCOR 37,43€ -1,81%
MICHELIN 34,45€ -0,49%
DASSAULT SYST. 34,39€ -0,20%

Wall Street: limite ses pertes, WTI au zénith puis consolide

Cercle Finance | 19 sept., 2023 22:23

(CercleFinance.com) - Wall Street termine en repli mais une partie des pertes de la matinée a été comblée, le S&P500 ne s'effrite que de -0,22%, même score pour le Nasdaq, et le Dow Jones ne cède que 0,3% contre -0,6% vers 17H30.

Le Russell-2000, déjà très en retard sur les autres indices finit lanterne rouge avec -0,4% : rien n'y fait, des valorisation ultra-basses, des sous-estimations criantes n'attirent toujours pas des acheteurs à très bon compte.

Personne ne veut se risquer sur des titres à faible liquidité.

Et personne n'a voulu prendre de risque sur aucune catégorie de titres à la veille de la conférence de presse de Jerome Powell.

Peu de titre ont tiré leur épingle du jeu : Intel a même dévissé de -4%, Nvidia reperd -1% tandis qu'IBM prend +1%, Adobe +1,7%, Vertex +1,8%, CVS Health +2%, Moderna +2,5% (3 titres 'défensifs').

Les marchés obligataires se montrent tout aussi frileux avec des rendements qui ne se contentent pas de retracer leur zénith du 21 août (4,35%) mais font une percée en intraday vers 4,369%, un nouveau record annuel et une plus mauvaise clôture la mi-juin 2008.

Il n'y a plus de marge de sécurité et il va falloir une bonne surprise pour que l'obligataire n'entraine pas Wall Street dans un épisode de stress avec des taux fusant vers 4,50% sur le 10 ans et 5,75% sur le '1 ans'.

Les investisseurs guetteront les 'dots', c'est-à-dire les prévisions des différents responsables de la FED en matière d'évolution des taux d'intérêt.

Côté chiffres, les mises en chantier de logements aux Etats-Unis en août ont chuté de -11,3% à 1.283.000 en rythme annualisé, un niveau largement en dessous des attentes des économistes.

Le Département du Commerce indique en revanche une reprise côté permis de construire : ils ont augmenté de 6,9% à 1.543.000 en rythme annualisé le mois dernier, ressortant ainsi bien au-dessus du consensus de marché.

A noter également que l'OCDE révise à la hausse la croissance mondiale à +3% en 2024 (contre 3,8%).

C'est peut-être ce qui a propulsé le baril de pétrole vers un nouveau zénith annuel de 92,4$ pour le WTI (zénith atteint vers 15H) mais des prises de bénéfices le ramènent ce soir sous les 91$.

Le compartiment pétrolier a d'ailleurs terminé lanterne rouge avec Halliburton qui a reperdu -2,8%, Marathon -2,7%, Valero -2,4%, Hess et EOG -2,2%.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador