TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,10%
  • 5.578,21 Pts

NASDAQ 100

  • +0,30%
  • 7.966,93 Pts

DOW JONES

  • +0,10%
  • 27.359,16 Pts

EUR/USD

  • -0,04%
  • 1,1256

FTSE 100

  • +0,34%
  • 7.531,72 Pts

Or

  • +0,76%
  • 1.416,25
  • CAC 40
  • 5.578,21 Pts
  • +0,10%
ARCELORMITTAL REG 15,01€ +1,54%
SODEXO 102,70€ +1,38%
MICHELIN 111,55€ +1,27%
HERMES INTL 632,20€ -2,05%
LVMH 380,05€ -1,03%
ORANGE 13,31€ -0,75%

Taux: sommets historiques le 18/6 puis repli, mauvais PMI US

Cercle Finance | 21 juin, 2019 18:52

(CercleFinance.com) - Après les sommets historiques du milieu de la semaine (réaction positive au dernier communiqué de la FED), les marchés obligataires éprouvent le besoin de souffler et les rendements remontent de part et d'autre de l'Atlantique.

Les T-Bond US auraient pourtant pu se détendre (ils se dégradent de +Pts de base à 2,055%) suite aux déclarations de Neel Kashkari, James Bullard et Richard Clarida, 3 membre manifestement 'dovish' de la FED qui considèrent que les taux auraient pu être abaissés 'préventivement' dès ce mercredi 19 juin, alors qu'il semble évident que l'inflation US ne va pas dans le bons sens et s'éloigne de l'objectif des 2% (les prix ne progressent plus que de +1,5 à +1,6% en rythme annuel).

Les T-Bonds auraient surtout dû réagir plus positivement (se détendre) dès la publication de l'indice PMI 'composite' d'IHS Markit (estimation 'flash' du mois de juin) qui chute de 50,9 vers 50,6E.

Le secteur des 'services' se dégrade également avec une estimation 'flash' à 50,7 contre 50,9 au mois de mai (plus faible score depuis mars 2016) mais pas autant que le PMI manufacturier qui décroche de 50,5 vers 50,1, à la limite de basculer en récession (c'est le plus mauvais score depuis septembre 2009, soit presque 10 ans).

Petite consolation avec les ventes de logements anciens : selon la NAR (National Association of Realtors), il y a eu 5,34 millions de transactions (total annualisé) en mai, soit une hausse de +2,5% par rapport à avril, 2 fois supérieure au consensus de +1,2%, à 5,3 millions.

La consolidation des Bunds et des OAT (+4Pts de base à respectivement -0,282% et 0,051%) semble plus logique au vu de l'estimations 'flash' des indices PMI (par IHS Markit) au mois juin dans la zone euro.

Selon l'institut IHS Markit, et en données préliminaires ('flash') pour le mois de juin, l'indice d'activité composite PMI de la zone euro est ressorti à 52,1 points, son plus haut niveau en sept mois (le consensus l'attendait inchangé).

L'indice flash composite IHS Markit de l'activité globale en France se redresse de 51,2 en mai vers 52,9, sa plus forte hausse depuis novembre dernier... mais cela ne suffit pas à soutenir le marché parisien.

Plus au Sud, la correction sur les dettes périphériques fut plus brutale avec +5,6Pts sur les 'bonos' à 0,444% et +4,7Pts sur le '10 ans' portugais à 0,586%.

Quasi stabilité pour les BTP italiens (+1,5Pt à 2,166%), soit -158Pts sur la semaine écoulée et -50Pts (exactement) depuis le 31 mai dernier.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.