TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,70%
  • 7.216,40 Pts

NASDAQ 100

  • -0,11%
  • 12.788,78 Pts

DOW JONES

  • +0,23%
  • 34.132,35 Pts

EUR/USD

  • -0,62%
  • 1,0843

EURONEXT 100

  • +0,72%
  • 1.353,54 Pts

Or

  • -2,30%
  • 1.910,00
  • CAC 40
  • 7.216,40 Pts
  • +0,70%
PUBLICIS GROUPE 74,64€ +5,45%
ESSILOR INTL 178,55€ +4,57%
EUROFINS SCIENTIFIC 70,94€ +2,84%
SANOFI 84,86€ -2,20%
TELEPERFORMANCE 268,10€ -1,94%
AIR LIQUIDE 144,60€ -1,43%

CAC40: en repli anecdotique, resiste au recul de Wall Street

Cercle Finance | 25 janv., 2023 17:47

(CercleFinance.com) - Après avoir passé la majeure partie de la séance dans le rouge -lâchant jusqu'à 0.7% en fin de matinée- la bourse de Paris s'est rapprochée de son point d'équilibre en fin de séance.

CAC 40
7.215,800
  • 0,69%49,53
  • Max: 7.228,15
  • Min: 7.113,42
  • Volume: -
  • MM 200 : 6.362,95
17:19 03/02/23

Au gong final, l'indice parisien ne cédait plus qu'un anecdotique 0.09%, à 7043 points, faisant montre d'une belle résilience par rapport à Wall Street qui s'enfonçait de -1,1% sur le S&P500 et -1.4% sur le Nasdaq.

Ce matin, les investisseurs avaient pris connaissance de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne. Celui est remonté de 88,6 (décembre 2022) vers 90,2 (janvier 2023), un niveau conforme au consensus selon Capital Economics, mais un peu plus faible que sa propre prévision de 92.

Dans le détail, l'indice des attentes a considérablement progressé, passant de 83,2 à 86,4 d'un mois sur l'autre, un chiffre plus élevé que prévu, mais l'indice des conditions actuelles a légèrement baissé, de 94,4 à 94,1.

Toujours sur le front des statistiques, les stocks de brut aux USA progressent de 0,5 million de barils selon les données publiées par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), à 448.5 millions de barils au cours de la semaine du 16 janvier aux Etats-Unis.

De leur côté, les stocks de produits distillés -incluant le fioul domestique- ont reculé (-0.5 million de barils) tandis que les stocks d'essence ont progressé de 1.8 million de barils par rapport à la semaine précédente.

L'EIA indique enfin que les raffineries ont fonctionné à 86.1% de leur capacité opérationnelle au cours de cette même semaine, avec une production moyenne de 8,8 millions de barils/jour.

Le baril de Brent est peu changé autour des 86$.

La journée a également été animée par une nouvelle vague de résultats trimestriels avec notamment les annonces du fabricant néerlandais d'équipements pour semi-conducteurs ASML (légère baisse des marges, carnet de commandes record de 40 MdsE) tandis que Boeing (-2,6%) dégage une perte de 430 M$ mais maintient ses prévisions.

Les marchés obligataires se dégradent ce soir après avoir été en hausse toute la séance : nos OAT prennent +1Pt à 2,607%, les Bunds +0,5Pt à 2,165%, les BTP italiens +3,5Pts à 4,09%.

Les T-Bonds restent parfaitement inchangé à 3,467%.

L'Euro grappille 0,1% face au Dollar à 1,0900.

Dans l'actualité des sociétés françaises, Alstom annonce avoir réalisé, au cours de son troisième trimestre 2022-23, un chiffre d'affaires en croissance de 8% à 4,22 milliards d'euros, et enregistré 5,15 milliards d'euros de commandes (dont 58% en services, signalisation et systèmes).

BNP Paribas a fait savoir qu'il allait engager une nouvelle étape de 'forte accélération' de ses activités de financement de la transition énergétique. Le groupe prévoit d'atteindre 40 milliards d'euros d'encours de financement de la production d'énergies bas carbone, essentiellement renouvelables, à horizon 2030.

Atos indique être entré en négociations exclusives avec Mitel Networks pour la vente de son activité de communications unifiées et de services de collaboration (Unified Communications & collaboration ou Unify).

Enfin, Airbus Helicopters rapporte une baisse de ses commandes sur l'exercice 2022, mais aussi une hausse de ses livraisons, dans un marché jugé 'complexe' du fait de la guerre en Ukraine et de ses problèmes d'approvisionnement.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador