TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,23%
  • 7.948,40 Pts

NASDAQ 100

  • +0,23%
  • 17.975,15 Pts

DOW JONES

  • -0,26%
  • 38.966,08 Pts

EUR/USD

  • -0,04%
  • 1,0846

EURONEXT 100

  • +0,32%
  • 1.464,91 Pts

Or

  • +0,04%
  • 2.036,00
  • CAC 40
  • 7.948,40 Pts
  • +0,23%
BOUYGUES 36,70€ +8,00%
ALSTOM 12,21€ +5,62%
STMICROELECTRONICS 43,06€ +4,05%
EUROFINS SCIENTIFIC 54,74€ -6,65%
EDENRED 47,05€ -4,99%
SCHNEIDER ELECTRIC 205,50€ -2,14%

CAC40: marque une pause après une semaine très agitée

Cercle Finance | 17 mars, 2023 10:47

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute la séance en hausse vendredi matin, poursuivant son rebond de la veille à l'issue d'une semaine particulièrement agitée durant laquelle les investisseurs se sont fait bon nombre de frayeurs. L'indice CAC40 reprend 0,6% à 7070 points.

CAC 40
7.948,400
  • 0,23%18,58
  • Max: 7.955,48
  • Min: 7.917,08
  • Volume: -
  • MM 200 : 7.316,04
18:05 27/02/24

Les marchés boursiers ont connu une semaine d'une grande volatilité, oscillant entre lourds décrochages et rebonds de soulagement, au gré des annonces souvent contradictoires concernant la santé du système financier mondial.

Dans l'immédiat, les investisseurs se disent que l'intervention des autorités américaines et de la banque centrale suisse devrait permettre de contrer l'effet de contagion et d'éviter l'apparition de risques dits 'systémiques'.

Sur la semaine, le CAC accuse pour l'instant un recul de l'ordre de 2,1%, tout en préservant le seuil symbolique des 7000 points, une véritable prouesse au regard des récente secousses qui ont fragilisé le secteur bancaire.

L'indice parisien devrait néanmoins interrompre sa série de 22 semaines consécutives de hausse (depuis septembre 2022) et abandonne près de 5% par rapport à ses récents plus hauts, qui l'avait vu franchir le cap des 7400 points.

Les acteurs de marché doivent toujours faire face à une longue liste de sujets d'inquiétude, allant des difficultés de Credit Suisse et des banques régionales américaines au relèvement des taux d'intérêt, sans oublier la menace d'une récession mondiale.

'Par rapport à la période précédant la crise financière, les risques systémiques sont nettement plus faibles, mais on peut encore s'attendre à quelques difficultés', prévient-on chez DWS.

Malgré ces craintes toujours vivaces, Wall Street a signé un vigoureux rebond hier soir, le Dow Jones ayant repris 1,2% et le Nasdaq Composite s'étant envolé de presque 2,5%.

Les valeurs technologiques ont profité du reflux des rendements obligataires, qui les rend plus attractives aux yeux des investisseurs, ces derniers les considérant aussi comme relativement immunisés contre les soubresauts du secteur bancaire.

La séance qui s'ouvre sera marquée par de nouveaux indicateurs américains, dont les chiffres de la production industrielle, des indicateurs avancés du Conference Board et de la confiance des consommateurs du Michigan.

En dépit des incertitudes actuelles, les intervenants gardent un oeil sur les indicateurs économiques en vue de tenter de deviner leurs implications sur le calendrier du futur resserrement monétaire de la Réserve fédérale, qui se réunira la semaine prochaine.

En Europe, les investisseurs suivront avec attention les chiffres définitifs de l'inflation en zone euro, qui devraient confirmer le léger tassement des prix en février annoncé au début du mois.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador