TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,25%
  • 5.352,76 Pts

NASDAQ 100

  • +0,12%
  • 6.386,12 Pts

DOW JONES

  • -0,27%
  • 23.526,18 Pts

EUR/USD

  • -0,01%
  • 1,1818

FTSE 100

  • +0,10%
  • 7.419,02 Pts

Or

  • +0,31%
  • 1.283,95
  • CAC 40
  • 5.352,76 Pts
  • -0,25%
VINCI 86,56€ +1,10%
ARCELORMITTAL REG 24,75€ +0,84%
CARREFOUR 16,60€ +0,79%
STMICROELECTRONICS 20,44€ -2,53%
LVMH 247,05€ -1,85%
SODEXO 106,05€ -1,76%

Devises: l'euro toujours sur les 1,1750 dollar.

| |
Cercle Finance | 11 août, 2017 12:09

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne ne parvenait pas à se redresser : elle se tassait encore de 0,14% à 1,1755 dollar ce midi, sans pouvoir renouer avec les 1,19 dollar un temps dépassés la semaine dernière. L'euro n'est pas mieux orienté contre le yen et le franc suisse, mais il est en revanche stable contre le sterling britannique.

Le contexte géopolitique toujours tendu entre les Etats-Unis et la Corée du Nord tend à stimuler la demande de devises refuges (franc suisse, yen, mais aussi dollar), même si ce concept est fluctuant.

Les opérateurs de changes s'interrogent également sur les décisions à venir des grands établissements émetteurs : avant les comités de politique monétaire de la BCE et de la Fed, en septembre, le traditionnel “symposium” international de banquiers centraux de la Fed de Kansas City se réunira du 24 au 26 août à Jackson Hole, aux Etats-Unis.

Très suivie par la Fed, l'inflation donnera de ses nouvelles cet après-midi. On attend l'indice des prix à la consommation pour le mois de juillet, qui sur un an et selon le consensus devrait ressortir en hausse de 1,8% après 1,6% le mois précédent. Hors produits alimentaires et énergie, le taux est anticipé à 1,8%, après 1,7%.

'Seule une 'surprise' importante sur cette publication pourrait faire réagir les marchés cette après-midi', pronostique Aurel BGC.

Rappelons qu'hier, les prix à la production de juillet ont moins progressé que prévu sur un an (+ 1,9% contre + 2,2% attendus).

A moyen terme, l'inflation devrait se rapprocher des 2%, mais à court terme, elle restera décevante, a déclaré hier, en substance, le patron de la Fed de New York, William Dudley.

EG

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.