TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,12%
  • 5.419,56 Pts

NASDAQ 100

  • +0,31%
  • 7.349,28 Pts

DOW JONES

  • -0,10%
  • 25.887,38 Pts

EUR/USD

  • -0,05%
  • 1,1347

FTSE 100

  • -0,05%
  • 7.320,68 Pts

Or

  • +0,23%
  • 1.308,35
  • CAC 40
  • 5.420,63 Pts
  • -0,10%
HERMES INTL 597,60€ +1,25%
PUBLICIS GROUPE 51,44€ +1,22%
PERNOD RICARD 158,70€ +1,05%
TOTAL 50,63€ -1,77%
ARCELORMITTAL REG 19,60€ -1,58%
MICHELIN 104,35€ -1,42%

Taux: la BCE entretient un grand calme,les Gilts UK reculent

| |
Cercle Finance | 13 déc., 2018 19:11

(CercleFinance.com) - Exercice de communication réussi pour Mario Draghi puisque la conférence de presse s'est achevé sans avoir provoqué le moindre remous sur les marchés, à part peut-être un bref épisode de fléchissement de l'Euro, vite rattrapé.

Nos OAT en terminent sur un écart anecdotique de +0,7Pts à 0,736%, les Bunds fléchissent un peu plus nettement (+1,5Pt à 0,283%).

Les taux d'inflation annuelle en Allemagne et en France ont été confirmés en baisse à +1,9% contre +2,2% selon l'INSEE dans l'hexagone au titre du mois de novembre.

Plus au Sud, les Bonos espagnols finissent inchangés à 1,433% et ce fut une belle séance pour les BTP italiens dont le rendement chute de -6Pts vers 2,95%, un plancher de 2,91% ayant été touché en séance.

Les BTP italiens affichaient alors une rémunération identique à celle des T-Bonds US (2,915% ce soir contre 2,905% la veille).

La Banque centrale européenne: elle met fin comme prévu à son programme de rachats d'actifs mais elle était surtout attendue sur son diagnostic économique.

La BCE s'attend à un début d'année 2019 médiocre et à une conjoncture faible durant le 1er semestre: 'les moteurs de la croissance sont toujours présents, mais ils s'essoufflent un peu'.

Voilà ce qui repousse logiquement la probabilité d'un 1er mouvement sur les taux au minimum au début de l'été 2019... mais Mario Draghi précise que l'économie a toujours besoin de stimulus.

Mario Draghi prend acte des récents mauvais indicateurs en zone euro, que ce soit en Allemagne ou en France... et il ajoute qu'il dispose toujours d'outils pour stimuler l'activité (on pense naturellement au TLTRO).

Outre Manche, au lendemain d'un vote de défiance (auquel les marchés n'avaient accordé aucune chance d'aboutir) remporté par Theresa May, les 'Gilts' se dégradent de +2,5Pts vers 1,302%.

Theresa May va tenter de renégocier certains sujets sensibles avec Bruxelles (début du sommet européen ce jeudi) mais n'attend pas de 'percée immédiate'.

Le vote sur le projet de Brexit qu'elle négocié n'interviendra qu'en janvier, et la date n'a pas encore été fixée.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.