TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -2,28%
  • 5.783,41 Pts

NASDAQ 100

  • -1,66%
  • 11.311,24 Pts

DOW JONES

  • -1,62%
  • 29.590,41 Pts

EUR/USD

  • -0,03%
  • 0,9690

EURONEXT 100

  • -2,76%
  • 1.119,80 Pts

Or

  • -0,62%
  • 1.661,45
  • CAC 40
  • 5.783,41 Pts
  • -2,28%
DASSAULT SYST. 35,01€ +0,43%
SANOFI 78,81€ -0,05%
ESSILOR INTL 138,65€ -0,11%
RENAULT 27,74€ -7,05%
THALES 109,65€ -5,47%
CARREFOUR 14,81€ -4,94%

BNP Paribas: un analyste réagit à la rumeur ABN Amro

Cercle Finance | 17 juin, 2022 17:40

(CercleFinance.com) - RBC a renouvelé vendredi son opinion 'surperformance' et son objectif de cours de 65 euros sur BNP Paribas en réaction à l'apparition dans la presse d'informations prêtant à la banque française l'intention de racheter l'établissement néerlandais ABN Amro.

BNP PARIBAS-A-
46,905
  • -2,73%-1,32
  • Max: 48,32
  • Min: 46,49
  • Volume: -
  • MM 200 : 50,32
17:35 23/09/22

A en croire un article publié par Bloomberg, BNP aurait pris contact avec le gouvernement des Pays-Bas en vue de reprendre sa participation de 56% au sein du capital d'ABN.

D'après l'agence d'informations financières, l'Etat néerlandais ne souhaiterait toutefois pas céder le contrôle du groupe bancaire, privilégiant plutôt le scénario de cessions de titres ciblées.

Du point de vue de RBC, un tel schéma n'est pas de nature à intéresser BNP Paribas, qui préférerait acquérir l'intégralité des actions dans le cadre d'une offre d'achat.

Le courtier canadien juge toutefois qu'il serait surprenant que le géant français se lance dans une opération d'une telle envergure, même si la cession de la banque californienne BancWest pourrait lui en donner les moyens.

Le broker souligne par ailleurs que l'intégration d'ABN serait complémentaire de ses activités, aussi bien en termes géographiques qu'en termes de métiers.

Quoiqu'il en soit, RBC estime que BNP va préférer utiliser les fonds de l'opération BancWest afin d'opérer des changements 'transformationnels' au sein du groupe, et non pas pour s'étendre sur des nouveaux territoires.

Il rappelle par ailleurs que ce n'est pas la première fois qu'ABN est présenté comme une cible éventuelle, puisque des informations de presse avaient évoqué en 2016 un intérêt potentiel de la banque suédoise Nordea, sans qu'aucune transaction ne se matérialise.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador