TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +0,05%
  • 5.479,10 Pts

NASDAQ 100

  • +0,19%
  • 7.563,19 Pts

DOW JONES

  • -0,26%
  • 26.492,21 Pts

EUR/USD

  • -0,03%
  • 1,1762

FTSE 100

  • +0,66%
  • 7.507,56 Pts

Or

  • +0,06%
  • 1.199,45
  • CAC 40
  • 5.479,10 Pts
  • +0,05%
TECHNIPFMC RG 27,83€ +3,80%
STMICROELECTRONICS 16,44€ +1,70%
ARCELORMITTAL REG 27,72€ +1,61%
PEUGEOT 23,38€ -4,06%
VALEO 38,56€ -3,60%
RENAULT 74,07€ -1,98%

Engie: discuterait d'EDP Renovaveis avec Trois Gorges

| |
Cercle Finance | 10 jui, 2018 10:14
  • 12,250
  • -1,69%-0,21
  • Max: 12,42
  • Min: 12,20
  • Volume: -
  • MM 200 : 13,60
17:35 25/09/18

(CercleFinance.com) - Selon BFM Business, Engie lorgnerait 'depuis plusieurs mois' sur les activités renouvelables de l'énergéticien portugais EDP, EDP Renovaveis (EDPR), et en discuterait avec le chinois Trois Gorges.

EDP fait l'objet d'une OPA à neuf milliards de la part du groupe chinois Trois Gorges, mais l'opération risque d'être bloquée aux Etats-Unis par l'autorité régulant les investissements étrangers, marché auquel le l''EDF portugais' est exposé à hauteur de la 'moitié (de ses) activités d'énergies renouvelables'.

Voilà 'plusieurs semaines', Engie et Trois Gorges ont donc, selon BFM Business, commencé à discuter de la filiale EDP Renovaveis (EDPR) d'EDP. 'Les pourparlers devraient durer jusqu'à la fin de l'été', croit savoir le média.

Parmi les scénarios envisagés : Engie prendrait le contrôle d'EDPR, qui capitalise huit milliards d'euros à la Bourse de Lisbonne, avec Trois Gorges comme actionnaire minoritaire. Ou bien le groupe français se contenterait de la branche américaine d'EDPR.

Il ne serait en revanche pas question de faire entrer Trois Gorges au capital d'Engie, l'Etat français ne le souhaitant pas. De son côté, l'Etat portugais veut que le siège d'EDP reste dans le pays, et que l'action continue d'être cotée à Lisbonne, indique encore BFM Business.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.