TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -2,66%
  • 7.503,27 Pts

NASDAQ 100

  • +0,42%
  • 19.659,80 Pts

DOW JONES

  • -0,15%
  • 38.589,16 Pts

EUR/USD

  • +0,00%
  • 1,0703

EURONEXT 100

  • -1,92%
  • 1.475,66 Pts

Or

  • +0,02%
  • 2.316,90
  • CAC 40
  • 7.503,27 Pts
  • -2,66%
DASSAULT SYST. 35,71€ +0,03%
PERNOD RICARD 131,90€ -0,53%
AIRBUS GROUP 143,82€ -1,36%
THALES 150,30€ -6,70%
AXA 29,43€ -4,91%
TELEPERFORMANCE 93,30€ -4,68%

Kering: spéculations sur un éventuel rachat de Tom Ford

Cercle Finance | 04 nov., 2022 10:47

(CercleFinance.com) - L'action Kering s'adjuge plus de 3% vendredi dans les premières transactions à la Bourse de Paris en réaction à des informations de presse selon lesquelles le groupe négocierait le rachat de la marque Tom Ford.

KERING
302,500
  • -3,83%-12,05
  • Max: 311,00
  • Min: 299,20
  • Volume: -
  • MM 200 : 376,94
17:55 14/06/24

Dans un article diffusé dans la soirée d'hier, le Wall Street Journal - qui cite des sources proches du dossier - rapporte que le groupe de luxe français serait en 'discussions avancées' en vue de l'acquisition de la marque de mode et d'accessoires.

Le quotidien financier précise que Kering était jusqu'ici au coude-à-coude avec l'américain Estée Lauder, mais qu'il tiendrait désormais la corde et qu'un accord pourrait être rapidement trouvé.

'Nous pensons qu'une telle acquisition serait positive pour Kering du fait de toute une série de raisons, même si l'opération ne serait pas transformatrice en termes de taille', réagissent ce matin les analystes de RBC.

'Tom Ford est une marque reconnue, avec un positionnement sur le haut de gamme', rappelle le courtier canadien.

'Elle dispose d'une solide présence dans les parfums, les lunettes et dans une moindre mesure dans le prêt-à-porter pour homme', ajoute-t-il.

'Du point de vue de Kering, il existe une expertise complémentaire qui lui permettrait de développer davantage la marque Tom Ford, tout particulièrement dans les vêtements féminins et la maroquinerie', note RBC.

Le broker rappelle par ailleurs que les liens entre les deux entités sont étroits, Tom Ford ayant été le directeur de la création de Gucci entre 1994 et 1999 avant de prendre la direction artistique d'YSL entre 1999 et 2004.

Dans son article, le Wall Street Journal évoque un prix d'acquisition qui se situerait au-delà de trois milliards de dollars.

Dans sa note de réaction, RBC rappelle que Kering disposait d'une trésorerie de 5,8 milliards d'euros à la fin du premier semestre.

Suite à ces informations, Kering s'octroyait une progression de 3,6%, signant la troisième plus forte hausse d'un indice CAC 40 en hausse de 0,8%.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador