TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -0,21%
  • 7.082,42 Pts

NASDAQ 100

  • +1,59%
  • 12.101,93 Pts

DOW JONES

  • +1,09%
  • 34.086,04 Pts

EUR/USD

  • +0,10%
  • 1,0874

EURONEXT 100

  • -0,54%
  • 1.327,37 Pts

Or

  • -1,12%
  • 1.905,20
  • CAC 40
  • 7.082,42 Pts
  • -0,21%
STELLANTIS BR 14,39€ +2,64%
SOCIETE GENERALE 27,28€ +2,50%
PERNOD RICARD 189,90€ +2,04%
ARCELORMITTAL REG 28,36€ -1,92%
ALSTOM 27,20€ -1,63%
TOTALENERGIES 56,98€ -1,61%

Paris: stable avant les rendez-vous de la semaine prochaine

Cercle Finance | 09 déc., 2022 10:23

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est proche de l'équilibre vendredi matin suite à cinq séances de repli. Les échanges pourraient se montrer de nouveau irréguliers dans un marché qui manque globalement de tendance. Le CAC40 est en léger repli de 0,1% à 6638 points.

Les places boursières entrent dans une période de l'année où les volumes et la volatilité sont bas, faute de véritables catalyseurs, et les écarts sont restés faibles toute la semaine dans l'attente des grands rendez-vous de la semaine prochaine.

Le marché parisien a signé un formidable 'rally' depuis la fin du mois de septembre et il apparaît parfaitement normal, à ce stade, que les investisseurs marquent une pause afin de digérer leurs gains.

Depuis le vendredi 2 décembre, le CAC40 a conclu chaque séance dans le rouge, signant à chaque fois des reculs légers et souvent anecdotiques.

La séance de jeudi n'a pas fait exception, avec un repli modéré de 0,2% à 6647 points.

L'adition de ces petits reculs quotidiens porte tout de même à 1,5% la contraction de l'indice au cours des cinq dernières journées.

Dans cet environnement fébrile, la multiplication des signes de fébrilité est venue fragiliser les deux moyennes mobiles les plus courtes à 20 et 40 jours, même si le CAC n'est pas encore venu tester ses supports majeurs de retournement, situés à 6630 et 6500 points.

Malgré les pertes de cette semaine, le marché parisien devrait profiter vendredi du redressement opéré hier à Wall Street, où les grands indices ont repris entre 0,5% et 1,1% jeudi soir.

Au-delà de l'élan donné par la Bourse de New York, le marché parisien est soutenu par l'absence de remontée des rendements obligataires et par un début d'apaisement des tensions sur l'ensemble des marchés.

L'indice VIX de volatilité du CBOE, baromètre de l'aversion au risque récemment repassé au-dessus du cap des 20 points pour atteindre cette semaine son plus haut niveau en un mois, recule en direction des 22 points.

C'est néanmoins l'attentisme qui devrait prédominer en cette fin de semaine sur les marchés avant les rendez-vous importants prévus sur le front des banques centrales la semaine prochaine avec les réunions de la Fed et de la BCE.

Par ailleurs, les craintes que suscitent la santé de l'économie et la menace d'une prochaine récession des deux côtés de l'Atlantique sont loin d'être dissipées, alors que l'inflation se situe encore partout à des niveaux très élevés.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador