TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • -2,28%
  • 5.783,41 Pts

NASDAQ 100

  • -1,66%
  • 11.311,24 Pts

DOW JONES

  • -1,62%
  • 29.590,41 Pts

EUR/USD

  • -0,03%
  • 0,9690

EURONEXT 100

  • -2,76%
  • 1.119,80 Pts

Or

  • -0,62%
  • 1.661,45
  • CAC 40
  • 5.783,41 Pts
  • -2,28%
DASSAULT SYST. 35,01€ +0,43%
SANOFI 78,81€ -0,05%
ESSILOR INTL 138,65€ -0,11%
RENAULT 27,74€ -7,05%
THALES 109,65€ -5,47%
CARREFOUR 14,81€ -4,94%

Ubisoft: le titre reste soutenu par les spéculations de M&A

Cercle Finance | 22 févr., 2022 15:36

(CercleFinance.com) - Ubisoft s'inscrit en forte hausse mardi à la Bourse de Paris, les spéculations concernant un possible rachat du groupe de jeux vidéo ayant été relancées par une note de recherche des équipes de Benchmark.

UBISOFT ENTERTAIN.
30,660
  • 0,46%0,14
  • Max: 31,20
  • Min: 29,54
  • Volume: -
  • MM 200 : 66,25
17:35 23/09/22

Dans une étude diffusée ce matin, la banque d'investissement new-yorkaise explique avoir relevé sa recommandation sur le titre, à 'conserver' contre 'vendre' jusqu'à présent, estimant que la valeur avait trouvé un plancher du fait du mouvement de consolidation qui touche le secteur.

'Nous n'avons aucune assurance qu'Ubisoft sera racheté, mais le scénario est possible compte tenu des tendances actuelles à la consolidation au sein du secteur et des problèmes de management qui secouent le groupe', indique Mike Hickey, l'analyste en charge du suivi du titre.

D'après le professionnel, les récents rapprochements entre Take-Two et Zynga et entre Microsoft et Activision Blizzard ont en effet créé un 'plancher de valorisation' pour Ubisoft.

'Nous imaginons qu'un acquéreur serait prêt à débourser autour de 65 euros pour chaque action Ubisoft (soit une prime de 45%), ce qui ressortirait en ligne avec le multiple proposé par Microsoft pour racheter Activision', explique Mike Hickey.

S'il estime que l'éditeur français n'est pas spécifiquement à la recherche d'un rachat, l'analyste juge que le groupe ne serait pas contre une opération avec une prime.

Benchmark note cependant que l'historique du groupe - qui s'est déjà opposé à des prises de contrôle par EA et Vivendi - pourrait dissuader d'éventuels acquéreurs de témoigner leur intérêt.

Vers 15h30, l'action Ubisoft montait de 4,8%, signant l'une des plus fortes hausses d'un indice SBF 120 globalement stable.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador