TABLEAU DE BORD

CAC 40

  • +1,04%
  • 7.712,79 Pts

NASDAQ 100

  • -0,52%
  • 19.603,40 Pts

DOW JONES

  • +0,42%
  • 39.342,83 Pts

EUR/USD

  • +0,47%
  • 1,0743

EURONEXT 100

  • +0,74%
  • 1.509,11 Pts

Or

  • -1,56%
  • 2.327,20
  • CAC 40
  • 7.712,79 Pts
  • +1,04%
SANOFI 90,63€ +3,50%
BNP PARIBAS-A- 61,15€ +2,97%
SOCIETE GENERALE 22,68€ +2,65%
EUROFINS SCIENTIFIC 43,00€ -18,47%
STMICROELECTRONICS 37,96€ -0,17%
TELEPERFORMANCE 100,60€ -0,05%

GenSight: en chute libre, retrait du dossier Lumevoq

Cercle Finance | 21 avril, 2023 12:39

(CercleFinance.com) - L'action GenSight Biologics perd près de 65% de sa valeur vendredi à la Bourse de Paris suite au retrait de sa demande d'autorisation de mise sur le marché en Europe de Lumevoq, son principal produit candidat.

GENSIGHT
0,323
  • -8,97%-0,03
  • Max: 0,37
  • Min: 0,33
  • Volume: -
  • MM 200 : 2,73
15:35 24/06/24

Longtemps réservé à la baisse, le titre de la biotech perd actuellement 64,9%, essuyant de très loin la plus forte baisse du marché parisien, ce qui ramène sa capitalisation boursière à 38 millions d'euros.

GenSight a annoncé hier soir dans un communiqué avoir décidé de retirer sa demande suite à une évaluation du produit par le Comité des Médicaments de Thérapies Innovantes (CAT) du Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

L'objectif, d'après GenSight, est engager des discussions avec l'EMA sur la meilleure voie possible pour Lumevoq dans les semaines à venir, le but étant de soumettre une nouvelle demande en Europe 'dès que possible'.

Pour mémoire, cette thérapie génique cible la neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL).

L'entreprise dit actuellement étudier différentes options possibles, y compris la production de nouvelles données cliniques, ce qui peut induire des délais importants et des coûts additionnels.

Face à ces incertitudes, les analystes de Degroof Petercam ont placé 'sous revue' leur recommandation d'achat et leur objectif de cours de 8,5 euros sur le titre.

Chez Invest Securities, c'est aussi le désarroi qui l'emporte après cette annonce inattendue.

'Si la décision de GenSight semble la plus judicieuse au vu de la situation, c'est la position de l'EMA qui nous semble aujourd'hui le plus surprenant au vu des interactions faites jusqu'alors', commente Invest Securities.

'En effet, l'EMA s'était montrée plutôt 'supportive' tout au long du process réglementaires et en amont, notamment avec l'octroi de plusieurs délais en raison des différents problèmes de fabrication rencontrés, mais surtout du fait que l'essentiel des données cliniques étaient connues et qu'il semblait que le problème principal était d'ordre manufacturier', rappelle la société de Bourse.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

contador